Accueil » ACTUALITE » Réunion du Comité algéro- français de haut niveau. L’Elysée met les bouchées doubles

Réunion du Comité algéro- français de haut niveau. L’Elysée met les bouchées doubles

En prévision de la réunion du Comité de haut niveau entre les deux gouvernements français et algérien, l’Elysée met les bouchées doubles pour réussir cet événement et dissiper les malentendus pour la consolidation des relations bilatérales entre les deux pays, après le bras de fer opposant les Présidents des deux pays. Après sa réélection pour le moins difficile devant la montée du FN, à la tête de la République française, Emmanuel Macron veut baliser le terrain pour le dégel des relations bilatérales entre les deux pays. Il s’agissait d’une victoire sans triomphe, ont commenté cet événement la presse et les médias français, après des scores remportés lors des résultats du dernier tour des élections présidentielles françaises. Le Président Tebboune, a reçu, jeudi dernier, une communication téléphonique de son homologue français, Emmanuel Macron, après sa réélection, lors du dernier suffrage universel, pour briguer un second mandat à la tête de la République française. Lors de cette communication entre les deux chefs d’État, le président Tebboune a réitéré ses félicitations pour sa réélection à la tête de la République française, indique un communiqué de la Présidence de la République. Le communiqué laconique de la Présidence de la République rapporte qu’au cours de cette communication téléphonique au cours de laquelle il lui a réitéré ses félicitations pour sa réélection à la tête de la République française »(…), à son tour, le Président français, Emmanuel Macron, a remercié le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour son aimable attention et ses nobles sentiments ». La communication téléphonique a permis aux deux Présidents de « passer en revue les relations bilatérales et les moyens de les développer dans nombre de domaines, au mieux des intérêts des deux peuples, ainsi que des questions régionales et internationales d’intérêt commun », a ajouté le communiqué. Au mois de décembre dernier, Jean-Yves le Drian, le ministre français des Affaires étrangères, avait effectué une visite en Algérie pour, dit-on, apaiser les tensions entre les deux pays. Après plus de deux mois d’une grave crise diplomatique entre les deux pays, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères a rendu visite au Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, le mercredi 08 décembre 2021. La rencontre, restée secrète, jusqu’à la dernière minute, avait pour but d’apaiser les tensions entre la France et l’Algérie après les propos d’Emmanuel Macron sur la «rente mémorielle». Lors de sa seconde visite en Algérie, au mois d’avril dernier, Yves Le Drian avait insisté sur la consolidation des relations bilatérales entre les deux pays, qui reste, incontestablement, primordiale puisqu’il sera question d’une prochaine réunion du Comité de Haut niveau entre les gouvernements français et algérien.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Coup d’envoi du Salon « BATIMATEC». Quand le bâtiment va…

Ce rendez-vous annuel des acteurs ...

«Digital African Summit». Coup d’envoi officiel du Salon et grande participation étrangère

La Chine, l’Italie, la France ...

Air Algérie. La compagnie fait tout pour redorer son blason

Le siège de la direction ...

Conseil du Gouvernement. L’Agence Algérienne de Promotion de l’Investissement à la rescousse du tourisme

Dans le cadre du suivi ...

Congrès national des architectes agréés à ESHRA. Pour une déontologie de l’architecte

Les architectes agréés ont tenu ...