Accueil » ACTUALITE » Réunion de concertation ministre du tourisme – ministre du transport et Syndicats. Air Algérie dans la ligne de mire

Réunion de concertation ministre du tourisme – ministre du transport et Syndicats. Air Algérie dans la ligne de mire

Le secteur du tourisme reste tributaire de celui du transport et le président de la FNAT avait suggéré la promulgation d’une loi régissant le secteur du transport et celui du tourisme. Aissa Bekai, ministre du Transport suggère aux représentants des différentes agences de voyages s’il s’agit de Loi cadre ou d’une loi d’orientation ?Lors d’une réunion conjointe en concertation entre le Ministère du tourisme et celui du transport avec tous les acteurs activant dans la sphère du tourisme et le partenaire social pour un constat sans complaisance de la situation des agences de voyages en cette crise sanitaire qui a, pour rappel, été désastreuse pour le secteur du tourisme et celui des agences de tourisme. Etaient présents à cette réunion, le président de la FNAT, le SNAT, les anciens des agences de tourisme sortis de l’ENST, UNATV. Cette rencontre a également regroupé plusieurs responsables du tourisme. Signalons à cet effet, que cette réunion a été organisée sur recommandation du président de la fédération nationale du tourisme en l’occurrence Hassen Kadache. Il y a lieu de rappeler que plusieurs agences de tourisme ont mis la clef sous le paillasson parce qu’ayant subi la foudre de la crise sanitaire et ses répercussions dramatiques. Selon les estimations, 300 000 personnes se sont retrouvées jetées aux affres du chômage. Lors de cette brève allocution de circonstance, le ministre du tourisme a rassuré quant à la reprise des activités touristiques en plaidant en faveur de l’ouverture du dialogue avec tous les partenaires sociaux. A son tour, le ministre du Transport, Aissa Bekai, s’est référé aux orientations du président de la République par la prise en charge des revendications de tous ceux qui s’inquiètent de certaines entraves après le constat sans complaisance de la situation des ports et aéroports et surtout concernant le secteur du tourisme et le commerce des services. Lors de cette intervention, il a rappelé aux présents qu’ils sont ses partenaires privilégiés surtout en ce qui concerne l’activité portuaire et aéroportuaire. La parole à ensuite été donnée au président de la FNAT, la fédération nationale des agences de tourisme qui, à son tour, a saisi cette occasion pour dresser un constat sans complaisance de la situation prévalant au niveau des agences de tourisme. L’orateur rappelle que cette activité est transversale d’où la conjugaison de tous les efforts de tous les secteurs pour faire redémarrer le développement du secteur du tourisme. Selon lui, la FNAT est une force de proposition qui peut venir à la rescousse du secteur. Il s’agit de lever toutes les entraves concernant les restrictions et entraves sur l’activité. Il a dénoncé l’actuelle position de la compagnie nationale Air Algérie concernant les nombres de vols puisqu’il existe actuellement ses vols et la vente de billets reste un vrai parcours de combattant. Le président de la FNAT a aussi relevé la problématique du prix du billet excessif pour les Algériens par rapport aux autres pays du Maghreb. Lors de ce duel entre le ministre du Transport et les représentants des agences de voyages, beaucoup de zones d’ombre paralysent la bonne survie pour une reprise efficace de l’activité et la promotion de la destination Algérie. Pour sa part, Saïd Boukhelifa, président du SNAT a abondé dans le même sens que le président du FNAT. Il s’agit d’un réquisitoire contre la non-conformité et manque de considération flagrante vis-à-vis des agences de voyages. Pour lui, la compagnie Air Algérie a été prise en flagrant délit de mépris qui est affiché contre les agences de voyages. Il suggère, dans ce réquisitoire, que cette compagnie doit réviser sa position et orienter son activité avec la concertation de tous ses partenaires, entre autres, les agences de voyages, si elle veut doubler son chiffre d’affaires pour, notamment, faire évoluer l’image et la destination Algérie.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Equip Auto Algeria 2024. 400 exposants des différentes marques attendus

L’évènement annuel Equip Auto Algeria ...

Création de l’UGTA et nationalisation des hydrocarbures. Un 68ème anniversaire de bon augure

Le rassemblement prévu, hier, devant ...

4ème Conférence africaine sur la gestion des Finances publiques. Blanchiment d’argent et lutte anti-corruption en ligne de mire

La lutte contre les flux ...

Lutte contre la drogue. Pour une approche stratégique appropriée

Les affaires et les procès ...

18ème édition du Salon International de la Pharmacie en Algérie (SIPHAL). Industrie pharmaceutique algérienne: Quelles perspectives?

Cette démarche s’inscrit dans le ...