Accueil » ORAN » «Retard de délivrance des autorisations d’acquisition du matériel de l’ANSEJ». Des jeunes porteurs de projets espèrent une issue

«Retard de délivrance des autorisations d’acquisition du matériel de l’ANSEJ». Des jeunes porteurs de projets espèrent une issue

De jeunes chômeurs, porteurs de projets dans diverses filières ou sections d’activité, sont montés au créneau, dernièrement à Oran, pour soulever le problème inextricable relatif aux autorisations de l’ANSEJ, destinées à l’acquisition de matériels leur permettant d’exercer leurs activités. Parmi eux, figurent de jeunes porteurs de projets, constitués en groupes de filière ou d’activité, disant «jouissant de l’avis favorable de la banque» sur la base des dossiers qu’ils ont préalablement déposés après avoir rempli tous les critères ou formalités inhérentes mais restés toutefois, expliquent-ils, sans autorisation préalable que leur délivre l’ANSEJ, pour l’acquisition du matériel nécessaire pour ce type de projet convoité. «J’ai pu bénéficier de l’avis favorable de la banque, en sus du paiement de 08 millions de centimes pour les 5% à payer, après avoir déposé un dossier en bonne et due forme pour l’acquisition d’un traiteur de cuisine mais grande a été ma surprise d’apprendre, au niveau de l’agence ANSEJ concernée, que «les autorisations d’acquisition du matériel demandé sont bloquées au niveau du ministère concerné» nous a souligné un groupe de porteurs de projet de la filière cuisine. Interrogé s’il existe d’autres filières dont les demandes d’autorisations sont bloquées, ce groupe de jeunes demandeurs de soutien de l’ANSEJ évoquera aussi les filières du lavage-auto et de la soudure pour lesquelles un matériel spécifique est exigé pour l’ouverture d’un local et l’exercice de l’activité concernée. «Au niveau de l’agence ANSEJ en question, on ne nous a pas donné de délai pour la délivrance de l’autorisation d’acquisition du matériel demandé et il va nous falloir par conséquent dès maintenant de réfléchir sur les moyens à adopter pour pouvoir saisir directement le ministère comme nous l’ont d’ailleurs conseillé les responsables concernés», ont-ils ajouté. Ces jeunes porteurs de projets espèrent enfin qu’une oreille attentive leur soit accordée par le ministère pour leur lever le blocage sur les autorisations d’acquisition de leur matériel, au niveau des ANSEJ concernées. Le dispositif ANSEJ procure des facilités et des avantages à certains porteurs de projet dans diverses branches de l’économie mais des retards sont parfois déplorés.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Projet de réalisation d’une zone franche et d’une route Tindouf-Zouerate. Algérie-Mauritanie: Nouvelle étape historique

L’Algérie tient à renforcer sa ...

Etude de réhabilitation du Marché de la Bastille. Un projet estimé à plus de 60 milliards de centimes

Le marché populaire des fruits, ...

Ras Al Ain. «800 autres familles seront relogées, ce qui porte le total à 2.100»

Après le report décidé en ...

Le wali d’Oran lors de Journée nationale du Chahid : «Les martyrs de la Révolution une «référence» pour la résistance palestinienne»

Les réactions en cascade des ...

Cessez-le-feu immédiat à Gaza. Le travail colossal de l’Algérie à l’ONU

Près de 30.000 personnes sont ...