Accueil » ORAN » Respect des mesures sanitaires. Y a-t-il deux poids deux mesures à Oran?

Respect des mesures sanitaires. Y a-t-il deux poids deux mesures à Oran?

A l’heure où les algériens commencent à pousser un ouf de soulagement face à l’amélioration de la situation liée à la pandémie, et au moment où l’autorité sanitaire appelle à plus de vigilance, à Oran le constat est inquiétant en matière de respect des mesures sanitaires. A commencer par le non-respect du port des bavettes dans les lieux publics, les commerces, les lieux de travail, le transport et autres. Une situation qui, pour certains observateurs, pourrait déboucher sur des surprises dans l’augmentation des cas positifs. Si dans la rue le contrôle est difficile, certains citoyens n’arrivent pas à comprendre pourquoi, des commerçants des cafés, restaurations et fast-food, ne respectent pas les mesures de limitation des activités limitées à la vente à emporter, conformément aux dispositions supplémentaires de renforcement des mesures de prévention et de protection, engagées par les pouvoirs publics dans la gestion de la crise sanitaire. Sur terrain, les citoyens constatent quotidiennement des dépassements, au su et au vu de tous. Au moment où certaines catégories de commerçants interdisent à leurs clients de s’attabler dans leurs locaux, de peur d’être verbalisés, d’autres activent sans inquiétude avec des tables de 04 et 05 personnes. Certains sont même allés ouvrir leurs terrasses. Cela se passe dans plusieurs quartiers d’Oran, en particulier les plus attractifs, à l’image d’Akid Lotfi. Une situation qui impose la question « y’a-t-il deux poids deux mesures» et qui est responsable du contrôle DCP, police ou la mairie ?

À propos A.KADER

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Monoxyde de carbone à Bethioua. Une famille sauvée par les pompiers d’une mort certaine

Le bilan des victimes de ...

Opération combinée police-gendarmerie. Plusieurs contrôles d’identité et de la drogue saisie

Inscrites dans le cadre de ...

Incendie à la cité des 4.000 logements AADL – Misserghin. 16 personnes sauvées par les pompiers

Aux environs de 20 heures, ...

Protection civile. Encore des victimes du monoxyde de carbone

La Direction de la protection ...

Police judiciaire. Un grossiste victime de vol

Suite à une plainte déposée ...