Accueil » ACTUALITE » Résidence universitaire Amizour de Béjaia. 35 blessés dans des affrontements entre étudiants algériens et africains

Résidence universitaire Amizour de Béjaia. 35 blessés dans des affrontements entre étudiants algériens et africains

Durant la nuit de lundi à mardi, des affrontements ont éclaté entre les étudiants algériens et ceux venus de différents pays africains de la résidence universitaire d’Amizour. «Des affrontements qui ont éclaté suite à une altercation entre étudiants à la suite du match de la finale de la coupe de la CAF opposant la JSK au Raja Casablanca», a-t-on appris des responsables de cette résidence qui nous ont précisé que «les affrontement sont un rebondissement de ces affrontements d’après match». «Ces incidents ont duré toute la nuit pour se terminer hier à 07 h du matin avec un bilan de 35 blessés et des dégâts matériels», ajoute encore notre source. Selon le bilan établi, ces incidents ont fait «35 blessés (30 étudiants algériens et 05 étudiants de différentes nationalités africaines), ils sont tous sortis de l’hôpital, mis à part 03 étudiants de nationalité africaine qui sont toujours gardés en surveillance médicales à l’hôpital Khellil Amrane de Béjaia». Quant aux dégâts matériels, il est fait état « de vitres et lampadaires cassés et pylônes électriques arrachés» ; notons qu’à cela, s’ajoute la dégradation des devantures de la résidence et des espaces communs». Les services de sécurité qui se sont déplacés en force, n’ont pas intervenus à l’intérieur du campus», nous informe un résident, membre du comité des étudiants de ce campus que nous avons joint par téléphone, qui regrette «ces incidents éclatés». Pour notre interlocuteur, «ces incidents n’ont pas eu lieu d’être puisque la vie en commun était dans la symbiose depuis toujours», et nous informe «qu’un appel est lancé pour vivre ensemble dans cette résidence». Intervenant sur les ondes de la radio locale, un responsable de l’université parle «de situation maîtrisée qui revient à la normale avec le concours des responsables de la résidence et des étudiants». Durant la journée d’hier, le calme est revenu dans cette résidence, après une nuit d’affrontements, lors d’incidents regrettables.

À propos Hocine Smaali

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Massacres du 17 octobre 1961. Un crime d’Etat

L’Algérie célèbre aujourd’hui le 60e ...

Propos attribués à Emmanuel Macron sur l’Algérie. Le dérapage de trop !

A quelque mois des présidentielles ...

MO Béjaïa. Démission collective des actionnaires de la SSPA

Les actionnaires de la SSPA/ ...

La LADDH a lancé un appel pour indentification des corps. Des harragas de Béjaïa ont péri en mer

Ils sont partis depuis Oran ...

Il leur a promis une loi de reconnaissance et réparation. Réélection de Macron: Les Harkis à la rescousse

Le pouvoir français continue dans ...