Accueil » ORAN » Réseaux d’assainissement surexploités et chargés durant le Ramadhan. 100 millions de DA pour l’éradication des points noirs

Réseaux d’assainissement surexploités et chargés durant le Ramadhan. 100 millions de DA pour l’éradication des points noirs

Plusieurs actions ont été effectuées sur le terrain en matière de renforcement du dispositif d’élimination des points noirs de l’assainissement à travers les quartiers et sites de la wilaya d’Oran, en prévision de la prochaine saison caniculaire, a-t-on appris, dimanche, du directeur de la Société de l’Eau et de l’Assainissement de la wilaya d’Oran (Séor), M.Hélaili. Le montant global dégagé pour l’opération de routine périodique, relative à la maintenance des réseaux d’assainissement qui s’élève à 2,9 milliards de DA, reflète l’intérêt somme toute singulier qu’apporte chaque année la société de l’eau et de l’assainissement en vue de pallier aux multiples dysfonctionnements et atteintes aux réseaux d’assainissement des quartiers cités et grands arrondissements des communes. Cette fois, les services concernés ont choisi de lancer l’opération d’éradication des points noirs d’assainissement au niveau de sites «pilotes», notamment dans les quatre communes du Groupement urbain d’Oran (Oran, Bir El Djir, Es Sénia et Sidi Chami) qui occupe une place centrale du découpage de la wilaya d’Oran et la commune balnéaire Ain El Turck dont on dit qu’elle pourrait connaître le coup d’envoi de la saison estivale 2022. Un diagnostic a été d’ores et déjà établi par les services de la Séor. Ce diagnostic une fois achevé a été transmis à la Direction des Ressources en Eau de la wilaya d’Oran pour l’élaboration du cahier de charges, relatif à l’opération d’élimination des points noirs d’assainissement du Groupement urbain d’Oran–Ain El Turck, les soumissions de marché et la désignation de ou des entreprises chargées des travaux. Pour la 1ère tranche de cette importante opération, un montant de 100 millions de DA a été alloué pour l’éradication des points noirs d’assainissement dans les deux parties sus citées du périmètre de la wilaya. Cette première tranche de l’opération a été lancée, il y a un mois, et les travaux sont en voie finale. Les services de la Séor ont également lancé une opération consistant au rétablissement de 18 mètres linéaires de réseau déficitaire en matière d’assainissement, au niveau du quartier Dar Beida, sur le tronçon centre du siège de la Caisse nationale de retraite (CNR), dans le cadre de l’amélioration du cadre de vie des citoyens. Même refrain au niveau de sites peuplés Kara 1 et Kara 2 dans la commune d’Es Sénia et dernièrement à Sidi Marouf, en coordination avec la Direction des Ressources en eau (DRE) où un épineux problème, lié au rejet et de la nappe, qui s’est posé au CEM Tayebi Boumedienne, a aussitôt été remédié par les services de la Séor. Le même responsable souligne qu’avec l’impératif de garantie de la distribution d’eau potable assurée en quantités suffisantes aux Oranais, durant le mois de Ramadhan, il est somme toute naturel que les réseaux d’assainissement soient chargés, ce qui, selon lui, incite à multiplier les opérations portant élimination des points noirs qui sont préalablement recensés par nos services».

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Resserrement des rangs pour l’édification de l’Algérie nouvelle. Le discours optimiste de Tebboune

Comment édifier une Algérie nouvelle ...

Main d’œuvre de la formation professionnelle dans le secteur industriel et les entreprises. Taux d’intégration: plus de 60%

Le secteur de la formation ...

Projet de réalisation d’une zone franche et d’une route Tindouf-Zouerate. Algérie-Mauritanie: Nouvelle étape historique

L’Algérie tient à renforcer sa ...

Etude de réhabilitation du Marché de la Bastille. Un projet estimé à plus de 60 milliards de centimes

Le marché populaire des fruits, ...

Ras Al Ain. «800 autres familles seront relogées, ce qui porte le total à 2.100»

Après le report décidé en ...