Accueil » RÉGIONS » Rentrée scolaire. Une rentrée dans des conditions d’exception

Rentrée scolaire. Une rentrée dans des conditions d’exception

Après sept mois de décrochage, les élèves du primaire ont rejoint les bancs de l’école, dans des conditions sanitaires exceptionnelles. La rentrée scolaire s’est passée dans des conditions optimales à Mostaganem, la direction de l’éducation ayant pris toutes les dispositions pour assurer un bon retour aux classes, surtout en ce qui concerne le protocole sanitaire tant exigé comme mesure préventive. Le wali, M.Aissa Boulahya, en présence des autorités locales, a donné le coup d’envoi de l’année scolaire 2020/2021 où il a assisté au premier cours inaugural dans trois établissements dont celui de Ain Nouissy, Hassi Mamèche et Miloud Benbedra à Kharrouba, dans la commune de Mostaganem. Dans sa déclaration, le chef de l’exécutif a affiché un intérêt très particulier quant aux conditions de scolarisation des élèves surtout dans une conjoncture sanitaire difficile. De ce fait, il a insisté auprès des responsables leur recommandant de la vigilance et l’application des bons gestes sanitaires contre le Coronavirus. A partir des établissements visités, le wali a insisté sur l’impératif de respecter les mesures de prévention marquées par la conjoncture exceptionnelle de l’épidémie du Coronavirus pour préserver la santé des élèves. Les élèves portant tous des bavettes ont, donc, repris le chemin des classes entre pleurs pour les plus petits et joie de se retrouver pour les plus grands. Cette rentrée s’est globalement déroulée sans encombre dans la wilaya de Mostaganem. Les effectifs des élèves dans les salles de cours ont été scindés en 02 parties, permettant aux élèves de s’asseoir seul dans un banc de table pour respecter la distanciation et que les classes ne doivent pas contenir plus de 20 élèves. S’agissant des supports pédagogiques tels les manuels scolaires, ils sont disponibles, a assuré le directeur de l’Education et le manuel scolaire sera distribué à titre gratuit pour les élèves scolarisés, issus des familles nécessiteuses dont les listes sont fixées par les commissions de commune et de daïra et les enfants des enseignants. Concernant la prime de scolarité, elle est destinée cette année à 7.000 élèves. La solidarité concerne également la cantine pour prendre en charge tous les élèves scolarisés dans le primaire. Le transport scolaire est également assuré pour tous les élèves démunis de moyen de locomotion pour rejoindre à l’heure, et dans de bonnes conditions les établissements du savoir. Enfin, la direction de l’éducation de wilaya a transmis à tous les chefs d’établissement, la liste des fournitures essentielles de la rentrée des classes dans les trois cycles (Primaire, moyen et secondaire) afin de réduire le coût des achats mais aussi le poids du cartable.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mostaganem. Les constructions illicites renaissent sous une autre forme

A Mostaganem des milliers de ...

Mostaganem. L’abandon des cimetières continue à agacer les citoyens

La gestion des cimetières de ...

Circulation routière à Mostaganem. Les bilans du massacre routier sont terrifiants

Les accidents meurtriers de la ...

Haut Conseil de la Jeunesse à Mostaganem. Les représentants ont du pain sur la planche

A l’instar des autres wilayas ...

Etudiants étrangers à Mostaganem. GISB ELECTRIC prépare ses délégués pour son projet africain

La valorisation du secteur de ...

%d blogueurs aiment cette page :