Accueil » ORAN » Rentrée scolaire. Des composants nocifs dans certaines fournitures
large variety of school items

Rentrée scolaire. Des composants nocifs dans certaines fournitures

Un nombre important de fournitures scolaires est encore fabriqué à partir de substances chimiques toxiques. Un risque pour les enfants, qu’il est pourtant possible de limiter. Colles, crayons, feutres, gomme, cahiers… Autant d’accessoires indispensables à la scolarité, particulièrement prisés à l’aube de la rentrée.
Pourtant, derrière ces banales fournitures scolaires teintées de couleurs et parfois parfumées se cachent des composants bien moins glamours. Certaines fournitures scolaires vendues dans les marchés parallèles peuvent contenir des produits chimiques dangereux. Ces produits ont des effets néfastes sur la santé à court terme (allergies, irritation de la peau etc…) Les industriels en toute liberté peuvent afficher les risques dans un souci de transparence en suivant la réglementation qui impose un étiquetage aux mélanges dangereux. L’énorme problème, c’est que les fournitures scolaires ne relèvent d’aucune réglementation. Les papeteries tout comme les inévitables vendeurs de l’informel, lesquels ne ratent aucune occasion de faire de substantiels bénéfices, proposent une large gamme d’articles scolaires. Suite à une tournée effectuée par nos soins, ces articles proposés ne sont pas tous aux normes. Le nombre d’articles mis sur le marché, en raison des produits avec lesquels ils ont été confectionnés, certaines fournitures contiennent des substances cancérigènes pouvant avoir un impact immédiat sur la santé des enfants, surtout que les parents d’élèves sont souvent ignorants de la dangerosité que certains de ces articles peuvent présenter pour la santé de leurs enfants. Un parent d’élève interrogé déclare ne pas être informé de cette situation se contentant de déclarer qu’il recherche parmi les fournitures celles qui sont les moins chères. Les marchés de la ville ainsi qu’au niveau de tous les marchés du pays sont inondés avec des affaires scolaires de différentes marques à des prix défiant toute concurrence pour certains d’entre eux. Les articles scolaires mis sur le marché proviennent pour la majorité de la république de Chine et même de l’UE, pénalisant ainsi les unités de production d’articles scolaires locales qui respectent les normes de fabrication.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Journée commémorative. 232 ème anniversaire de la libération de la ville d’Oran de la colonisation espagnole

La libération d’Oran en 1792 ...

A quand un transport digne d’Oran

Le transport public n’est pas ...

Journée nationale du chahid. Les sœurs Benslimane ressuscitées

Proclamée officiellement le 18 février ...

Hassi Bounif. Triste constat

Hassi Bounif s’est malheureusement métamorphosé ...

Gardiens de voiture. «Il est grand temps de mettre fin à l’anarchie»

Il semble que le phénomène ...