Accueil » ACTUALITE » Rencontre président-élus parlementaires lundi prochain. Que dira Tebboune à la Nation?

Rencontre président-élus parlementaires lundi prochain. Que dira Tebboune à la Nation?

La retraite, les augmentations salariales, le transport, la santé, la numérisation, les Start-up, la micro entreprise, sont autant de dossiers brûlants qui meublent l’actualité et qui seront abordés par le président Tebboune lors de sa rencontre avec les élus des deux chambres parlementaires prévue le 25 décembre au palais des Nations à Alger. Le président Tebboune s’adressera à la Nation algérienne dans un discours évolutif et constructif à la fois, croit-on savoir auprès des députés et sénateurs et ce, à quelques encablures de la fin de l’année. Ce discours est très attendu. Le président, et pour se faire, a convoqué les élus des deux chambres parlementaires pour faire une évaluation du programme de son mandat à la tête de la République algérienne après avoir prêté serment le 19 décembre 2019, suite aux présidentielles au palais des Nations à Alger en présence de feu Salah Gaid et de la nomenclature algérienne. Ce discours, somme toute crucial, décisif et porteur d’espoir des perspectives futures, lèvera le voile, incontestablement, sur l’avenir prometteur de l’Algérie qui a déjà opté pour le développement. Ce discours d’évaluation et de perspectives sera à la fois optimiste puisqu’il s’agira de mettre à l’ordre du jour les actions futures qui permettront la prospérité pour assurer un lendemain serein aux Algériens. La rencontre tant attendue après son report le 19 de ce mois, est marquée, selon les observateurs, par un moment de vérité, un échange important et rassurant entre un chef d’Etat et son peuple. L’opinion nationale sera orientée vers les réalisations accomplies lors de cet exercice de 04 années à la tête de la Nation et qui, il faut le dire, coïncide avec la fin de ce mandat et la tenue des futures joutes électorales des présidentielles de 2024. Le suspens entoure d’ores et déjà cette rencontre puisque rien n’a filtré sur le retour ou pas du président Tebboune pour un second mandat présidentiel. Tout de même, spéculent certains, il ne s’agit certainement pas d’un discours d’adieu. Le discours à la Nation du 25 décembre au palais des Nations à Alger sera, donc, une aubaine pour faire une évaluation des différentes étapes du processus de développement socio-économico-financier du pays à laquelle vient se greffer le rôle joué par la Diplomatie algérienne à l’étranger, les positions constantes de l’Algérie pour les causes nobles et le soutien inconditionnel à la Palestine. L’Algérie, il faut le rappeler, a continué cette année, après l’installation de Ahmed Attaf à la tête du ministère des Affaires Étrangères, une nouvelle dynamique à la Diplomatie algérienne qui a enregistré des succès parmi lesquels la brillante élection de l’Algérie en tant que membre non-permanent du Conseil de sécurité des Nations unies. Un exploit qui confirme bien le retour en force de la diplomatie algérienne sur la scène internationale. A cela s’ajoutent les visites officielles à l’étranger dans le cadre des relations bilatérales, d’abord en Russie, en Chine, en Turquie, aux USA, en Egypte, en Tunisie, entre autres, pour faire entendre la voix de l’Algérie. « L’Algérie n’a jamais dévié de sa ligne doctrinale qui consiste à mettre au service des pays encore sous le joug colonial et des causes justes, son expérience, son savoir-faire et ses moyens pour rétablir la paix et la stabilité, et leur permettre d’arracher leur indépendance », disent les plus avertis.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Selon le journal officiel. Reprise des levées d’immunité pour plusieurs élus

Les parlementaires qui nous ont ...

Tourisme et Sport. 6ème foulée des gazelles algériennes

En prévision de la journée ...

Le SITEV du 30 au 02 juin à la Safex. Une opportunité aux professionnels du tourisme

Le Salon international du tourisme ...

Marché pétrolier mondial. Quelles perspectives à court terme?

Le ministre de l’Energie et ...

Banque Mondiale. 18,5 milliards de dollars de perte à Ghaza

Le bilan de cette agression ...