Accueil » ACTUALITE » Rencontre président de la République – citoyens et les notables de Khenchela. Cohésion et unité pour un Etat fort

Rencontre président de la République – citoyens et les notables de Khenchela. Cohésion et unité pour un Etat fort

Rien n’arrête le président algérien Tebboune, désormais engagé sur tous les fronts afin de construire un Etat fort et juste, reconquérir l’autorité de l’Etat, intensifier la lutte contre la corruption et consacrer les principes de l’équité des droits et de la paix sociale pour construire cette nouvelle Algérie. Abdelmadjid Tebboune ne rate aucune occasion pour discourir et rencontrer son peuple et la société civile sur laquelle d’ailleurs il mise beaucoup dans son vaste chantier de réformes et d’édification de l’Algérie nouvelle. Il y a plusieurs semaines, il avait affirmé que pour édifier un Etat fort il faut une économie solide et une armée forte. Aujourd’hui le président algérien ajoute deux autres facteurs : cohésion du front interne et unité du peuple. De l’avis des observateurs, les visites des wilayas et sorties médiatiques de Tebboune ont l’air d’une véritable course contre la montre depuis janvier 2024. Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune semble plus pressé que jamais afin de rappeler les grandes lignes de son programme. Il y a de quoi car il y a des enjeux et des défis. Soucieux de préserver ses liens étroits avec son peuple en qui il a placé sa confiance et tout convaincu que le dialogue et la concertation sont des acquis pour la résolution de tous les problèmes, veut instaurer un Etat de droit fort et juste. Le président Tebboune donne la nette impression qu’il veut consolider le front intérieur. Il a affirmé qu’il y avait une ferme volonté politique pour construire un Etat démocratique et social fort, par fidélité aux sacrifices des Chouhada et en réponse aux aspirations du peuple algérien. « Nous construirons un Etat démocratique et social fort qui consacre le principe de la consultation et garantit, au peuple, une répartition équitable des richesses du pays ». Le Président de la République s’exprimait lors de sa rencontre avec les citoyens et les notables de Khenchela, dans le cadre de sa visite, jeudi dernier, dans cette wilaya, diffusée, dimanche soir sur les chaînes télévisées et radiophoniques nationales. Le Président de la République a dépensé presque la moitié de son mandat en régime pandémique ce qui ne l’a pas pour autant empêché de tenir ses lignes politiques dans le cadre de ses 54 engagements. Le président Tebboune a en effet rappelé les principaux facteurs qui renforcent l’autorité de l’Etat algérien, à savoir « la cohésion du front interne et l’unité du peuple algérien », ainsi que « le développement continu de l’économie nationale et la force de l’Armée nationale populaire (ANP) », des facteurs, a-t-il dit, qui ont eu un impact positif sur l’efficacité de la diplomatie algérienne et renforcé sa position en faveur des causes justes à leur tête les causes palestinienne et sahraouie, en assumant toutes les conséquences qui en découlent ». Il a indiqué que « la véritable démocratie commence par les Assemblées élues », soulignant à ce propos la nécessité de « procéder à la révision du découpage administratif de façon scientifique et non aléatoire, outre la révision des codes, communal et de wilaya, afin de conférer de larges prérogatives aux présidents des Assemblées populaires communales et de wilaya, et la révision des capacités financières des communes ». Dans ce cadre, le Président de la République a affirmé qu’il y a une « forte volonté politique pour poursuivre les réformes économiques jusqu’à ce que l’économie algérienne atteigne la première ou la deuxième place en Afrique, et que l’on puisse disposer d’une économie forte garantissant la prospérité des citoyens ». Il a ajouté que le développement auquel aspire tout un chacun est celui qui « assure l’équité entre l’ensemble des régions du pays, en comptant sur l’investissement national en premier lieu ». Il a révélé que les demandes d’investissement national « sont en hausse continue et dépassent les 7.000 demandes ». Le Président de la République a, par ailleurs, affirmé que « la nouvelle approche économique adoptée dans le domaine de l’investissement définit les rôles de l’Etat en matière de contrôle, d’aide, d’encouragement et de prise en charge de tous les domaines de service ». Le Chef de l’Etat a souligné qu’il existe « des dossiers lourds en attente d’être traités et de grandes réformes à concrétiser, par souci de renforcer l’autorité de l’Etat ». Répondant aux préoccupations et aux propositions des notables et des citoyens de Khenchela, le Président de la République a relevé que le programme complémentaire de développement dont a bénéficié la wilaya était à même d' »éliminer les disparités et de désenclaver cette wilaya ». Le Président de la République s’est engagé à concrétiser la plupart des propositions des habitants de la wilaya, qui, a-t-il dit, « rejoignent les efforts des pouvoirs publics visant à booster le développement dans cette wilaya, à condition que ces projets soient soumis à des études de faisabilité approfondies ».

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le président de la République préside une réunion du Conseil des ministres. Projets de grande envergure au menu

Un nouveau Conseil des ministres ...

En période électorale, l’obsession politique sur l’Islam devient particulièrement préoccupante. La mosquée de Paris dénonce

Que reproche-t-on aux Musulmans de ...

Emballages de matières biodégradables en plastique Qui sont ces récupérateurs clandestins. qui écument les bacs à ordures…?

La récupération des emballages et ...

Le ministère de l’Enseignement Supérieur instruit les directeurs des établissements universitaires. Les diplômes remis avant le 31 juillet 2024

Est-ce la fin du calvaire ...

«La Loi 23-18 sera appliquée dans toute sa rigueur». Le wali durcit le ton quant aux constructions illicites

Il y a une semaine, ...