Accueil » ORAN » Rencontre du FLN et suspension surprise des travaux. Incidents verbaux et vive contestation

Rencontre du FLN et suspension surprise des travaux. Incidents verbaux et vive contestation

Une réunion, regroupant les cadres du FLN avec les militants du parti, tenue mardi et dont l’ordre du jour principal, a été consacrée à la lecture des PV de 21 kasmas portant suggestions dans le domaine d’enrichissement de la Loi fondamentale en prévision du 11ème congrès, a été suspendue après moins d’une demi-heure en raison de la contestation de certains représentants de Kasma qui ont dénoncé «des carences» et «l’absence» dans les bilans soumis à débat par le chargé de la communication de la mouhafada d’Oran, «du bilan de plusieurs kasmas de la même mouhafada à l’image de la Kasma trois. Le secrétaire de la Kasma sus citée a ordonné l’arrêt immédiat des travaux devant l’absence flagrante dans la plateforme d’enrichissement de la Loi fondamentale, des suggestions déposées par les militants durant les réunions de conclave. Ce à quoi, les cadres du parti menés par le mouhafed Cheraka Benaissa, se sont réunis à huis clos avec les militants de la Kasma concernée, afin de rattraper le dossier de cette structure alors que d’autres kasmas seraient dans la même situation, a-t-on appris de certains militants. «C’est le retour à la case départ vu que les suggestions de notre structure n’ont pas été portées sur le PV final de lecture des travaux des Kasmas concernées par l’enrichissement de la Loi fondamentale et la préparation dudit congrès, a souligné le secrétaire de la Kasma trois. «Un acte délibéré grave ou simple oubli?» se sont interrogé des militants de ce parti. L’arrêt des travaux de la rencontre a été marqué par des incidents verbaux de certains militants qui ont soulevé des «anomalies» relevées dans le bilan de la mouhafada dans la perspective du Congrès. Le secrétaire de l’une des kasmas concernées par ce problème, à savoir la trois, a failli attraper un AVC suite dira-t-il à la grave erreur commise visant selon «la mise à l’écart de sa kasma des préparatifs dudit congrès». La rencontre de la mouhafada devrait reprendre ultérieurement avec les dossiers déposés des suggestions de toutes les kasmas locales officiellement installées et dont le nombre avoisine les 40 et non avec seulement 21 kasmas» comme ont tenu à le rappeler des militants.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Avantages accordés aux investisseurs par l’AAPI. Près de 160 secteurs d’activités exclus

Algérie–investisseurs pourquoi ça ne marchait ...

Après deux ans d’exception, retour au système habituel dans l’enseignement. Rentrée des classes pour 11 millions d’élèves

La dernière épine qui pesait ...

Hassi Mefsoukh. Le président de l’APC soulève le problème du «manque de foncier de l’habitat rural»

Sise à plus de 30 ...

La piste d’une gestion en intérim de la commune de Bousfer se précise. L’incompatibilité d’humeur se poursuit entre le maire et certains de ses élus

La situation de blocage que ...

En raison de la crise diplomatique avec l’Algérie. Les factures salées de l’Espagne

Déjà, acheter de l’Espagne devait ...