Accueil » RÉGIONS » Remise des clefs à plus de 3.000 bénéficiaires de logement. A-t-on pensé aux familles de souche de Saida?

Remise des clefs à plus de 3.000 bénéficiaires de logement. A-t-on pensé aux familles de souche de Saida?

Telle est la question qui taraude les esprits des familles, demandeuses de gîte. Quoiqu’il en soit, la ville de Saida vit, en ce moment, une ambiance agitée. A l’origine, l’attribution de plus de 3.000 logements à titre social avant le 31 juillet de ce mois en cours.
Cette opération, tant attendue par les uns et les autres, polarise l’essentiel de l’actualité dans la ville. Bien que les autorités locales fassent de l’opération “relogement des familles vivant dans des conditions précaires” leur cheval de bataille dans de nombreuses communes de la wilaya, de nombreuses familles de souche, vivant dans des “Haouchs”, frisant chaque jour que Dieu fait, la misère alors que d’autres sont “parqués dans des garages et autres hangars, en attendant qu’un jour, elles soient recasées quelque part. Dans les cafés comme dans la rue, la conversation tourne uniquement autour de cette opération de distribution de logements. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les familles de souche et enfants de la ville qui sont dans le besoin le plus pressant quant à l’acquisition d’un logement, demeurent, jusqu’à l’heure actuelle, terrés dans de minuscules espaces qui sont loin de répondre à la moindre commodité ou règle d’hygiène la plus élémentaire alors que d’autres familles sont sous la menace d’une expulsion du logement loué et payé une année à l’avance. Et aucune de ces familles respectables et connues par leur grande appartenance à une certaine frange de la société ne s’aventurerait au grand jamais à venir PROTESTER devant le siège de la wilaya. Leur statut d’honnêtes contribuables et leur rang parmi la population saidie ne leur permettant guère d’avoir pareille audace suivie d’une ….malice pour venir observer un sit-in devant le mur de lamentation qu’est la façade du siège de la wilaya. Triste sort d’une wilaya comme la nôtre – diriez-vous ! Ce sont plutôt les retombées du vent que nous avons semé de nos propres mains, allais-je rétorquer! A méditer…
Aïd mabrouk!

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Journée nationale de la presse. Le wali de Saïda à l’écoute des localiers

A L’occasion de la journée ...

APW de Saïda. Une session sous le signe des adieux

Les derniers travaux de la ...

Mawlid Ennabaoui à Saïda. Comme autrefois…

C’est dans un climat de ...

Saïda La ville des eaux a soif !

Considérée à tort ou à ...

Saïda. Les ordures s’amoncellent aux quatre coins

C’est un fait, Saïda croule ...