Accueil » RÉGIONS » Relizane. Absence totale d’aménagement, les voyageurs et les transporteurs pénalisés

Relizane. Absence totale d’aménagement, les voyageurs et les transporteurs pénalisés

Il est à peine 10 heures du matin, un père de famille accompagné de sa femme et de ses deux petits enfants arrivent à la station de transport intercommunal, dite l’ancienne agence de Relizane. Les deux gamins en tout bonheur, rient et s’agitent d’avoir eu l’occasion de se déplacer vers une autre ville, le père les conduit vers le mur, il y avait de l’ombre, même si le lieu est suffisamment vaste, se coller au mur c’est l’endroit idéal en ce moment, pour attendre le bus. Le temps passe et l’ombre se rétrécit : la commodité de cet endroit se réduit. En effet, la seule commodité offerte, ici, c’est l’ombre du mur, fort heureusement, il y a deux murs, un pour les premières heures de la matinée, généralement, ce sont les étudiants et les fonctionnaires qui l’occupent, à partir du 10 heures, le soleil embrasse de sa chaleur cette place ombragée pour que le second mur prenne le relai et reçoive les mal accueillis à ses pieds sans bancs ni abri bus. Il y a de cela 2 ans, le wali de Relizane a permis aux bus reliant les 28 communes du côté Est au chef-lieu de la wilaya, d’accéder à l’ancienne agence qui se trouve à quelques minutes de marche à pied de centre-ville, dans le but de faciliter le déplacement des familles, des étudiants et surtout les fonctionnaires au centre-ville pour rejoindre leurs destinations. Cette décision a été bien accueillie par les usagers puisqu’elle les épargne, en plus, de perte de temps, de fournir des efforts et des dépenses supplémentaires en se déplaçant de la gare routière de Bendaoud vers le centre-ville. Le grand mur blanchi, le rond-point peint, et voilà, les premiers bus entrent à l’ancienne agence, et les voyageurs commencent à découvrir cette station de transport. «Mais il n’y a rien!» lance un jeune à un autre. Les jours passent, la situation demeure la même, cette station souffre d’un manque total de tous services de base pour accueillir les voyageurs. Ni abri bus, ni toilettes, même les agents de sécurité de l’orientation n’existent pas. « À mon sens, c’est facile d’aménager, à la fois des toilettes et une salle d’attente ou un espace d’accueil. Les anciennes toilettes se trouvent juste au coin et en face c’était une salle de prière, offrir ces deux lieux aux voyageurs ça leur rend service en plus des postes de travail qui seront créés» explique un vieil usager de cette agence. Retournant à notre père de famille, la joie et le contentement des petits se transforment en calme, puis, ils éprouvent des besoins! Le père leur ordonne de patienter, pour enfin, ne repérant ni agent ni un autre employé, il leur permet, ce qui est contre notre éducation, d’aller se soulager près du mur.

À propos B.Moncef

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Journée nationale du Moudjahid à Relizane. Des repères et des réalisations

La célébration de la Journée ...

Relizane. Saisie de plus de 200 g de kif et 90 capsules hallucinogènes

Deux plaquettes de cannabis d’un ...

Relizane. Saisie de deux plaquettes de kif et 100 comprimés d’Ecstasy

Les éléments de la brigade ...

Relizane. Saisie de plus de 400 unités de boissons alcoolisées

Les éléments de la brigade ...

Bendaoud (Relizane). Relogement de 104 familles du bidonville de «Miloud Amer»

Plus de 104 familles du ...