Accueil » ORAN » Réhabilitation et réalisation de terrains de sport de proximité à Bousfer. Une enveloppe estimative de 22 millions de da allouée

Réhabilitation et réalisation de terrains de sport de proximité à Bousfer. Une enveloppe estimative de 22 millions de da allouée

Un programme a été tracé par la direction de la Jeunesse et des Sports de la wilaya d’Oran consistant en la réalisation et la réhabilitation de pas moins de trois terrains de sport de proximité dans la commune de Bousfer, a-t-on appris jeudi de sources au fait du dossier. Le premier terrain retenu est déjà existant et est destiné aux jeux pour enfants. Deux autres terrains vierges sont voués aux sports de proximité et de santé avec des parcours (pistes) de recréation et des équipements pour fitness. Deux variantes d’aménagement de ces trois terrains de sport de proximité ont été présentées par un bureau d’études spécialisé. L’une d’elle a proposé un montant estimatif de travaux à engager d’un coût de 22 millions de da, une option qui a suscité un engouement certain du fait que ce coût participe dans la préservation et l’optimisation de la dépense publique sectorielle. Un autre montant plus élevé qui est de l’ordre de 65 millions de da a été également proposé et qui inclut les équipements de fintess et des parcours de santé. De même que d’autres terrains de proximité de même type sont programmés dans plusieurs autres communes à l’instar de Béthioua où, rappelons-le, des projets multisectoriels sont préconisés suite à la dernière visite d’inspection et de travail du wali Sayoud dans cette commune pétrolière du Nord Est d’Oran. Le concept des terrains de sport de proximité est très en vogue en 2024 dans plusieurs communes et daïra de la wilaya d’Oran. Il obéit à des instructions du premier responsable de la wilaya en application des décisions du président de la République Abdelmajid Tebboune dans le domaine de la pratique et de la promotion du sport en Algérie. Le président a placé en 2023 la jeunesse et le sport comme une des priorités l’Algérie après le parachèvement du processus de l’édifice institutionnel lequel a abouti à la création pour la première fois du Conseil supérieur et de la jeunesse et puis la mise en place d’un Observatoire national de la société civile dans le cadre de la démocratie participative. Ces mesures ont permis, entre autres, d’initier des projets en faveur de la jeunesse dont certains sont destinés à la pratique du sport et des loisirs avec toutefois de nouvelles clauses d’aménagement suivant la nature de la spécificité du territoire aménagé de la commune ciblée pour le choix de ces terrains de sport.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Modalités d’octroi de l’allocation chômage. Le démenti de la Présidence

La Présidence algérienne dément les ...

Les États-Unis envoient des renforts au Moyen-Orient face aux menaces de l’Iran. Crainte d’une grave escalade

L’Iran menace de «punir» Israël ...

Aid Al fitr. L’activité boulangère réduite n’a pas été du goût des citoyens

L’activité commerciale particulièrement boulangère n’était ...

Prise en charge de la communauté nationale à l’étranger. Le MAE prend des mesures d’urgence

La communauté nationale, établie à ...

Plans émiratis pour déstabiliser le Sahel et l’Algérie. Ces pays à la botte d’Israël…

A la guerre comme à ...