Accueil » ORAN » Réhabilitation du vieux bâti. 02 milliards pour réussir l’opération

Réhabilitation du vieux bâti. 02 milliards pour réussir l’opération

L’opération de réhabilitation du vieux bâti, au niveau de plusieurs quartiers à Oran, va se poursuivre, indique l’OPGI. Les immeubles visés se situent au centre-ville où plusieurs bâtisses enregistrent des traces de délabrement très avancé et bien visibles, nécessitant une intervention rapide d’un personnel doué et spécialiste dans la restauration avec le souci, entre autres, de redorer les ornements à ces édifices. Que ce soit aux boulevards de l’Emir, Larbi Tebessi, Front de mer et la Soummam, les échafaudages des travaux de réhabilitation du vieux bâti sont devenus un décor familier pour les passants. A l’intérieur des bâtiments, il s’agit aussi de consolider les escaliers et les rampes d’escalier, souvent en bois, ainsi que la rénovation des ascenseurs: le tout pour réhabiliter des immeubles dont beaucoup datent des 19e et 20e siècles. Le défi étant, selon des urbanistes, de leur redonner leur cachet initial. La rénovation consiste aussi à refaire les façades ainsi que l’étanchéité et la toiture, tout en procurant un soin particulier aux balcons, ornés de gorgones, sirènes et autres motifs décoratifs chers au style baroque. A Oran, certaines bâtisses, construites depuis trois siècles, sont sur le point de subir une opération de diagnostic pour être expertisées, et que ce soit dans le centre historique ou dans d’autres communes et qui sont en attente de réhabilitation. Des immeubles anciens, situés à Sidi Houari ou même au centre-ville qui constituent la destination principale des touristes, vont être pris en charge par des entreprises qui seront choisies par l’OPGI pour aller de l’avant avec ce projet qui a connu un gel après la crise financière qui a fait stagner tous les projets. Apparemment, des entreprises algériennes font avoir la grosse part du gâteau alors que des chantiers sont pris en charge par des opérateurs étrangers et ce, afin de déployer le savoir-faire et l’expérience de ces entreprises dans la rénovation urbaine et la réhabilitation d’immeubles vieux de plusieurs siècles. Pour ce faire, 02 milliards de dinars vont être alloués pour réussir cette opération destinée essentiellement à embellir la ville d’Oran qui sera, très prochainement, la ville hôte des Jeux méditerranéens.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Alors que le marché communal demeure inoccupé. Les vendeurs à la charrette préfèrent les rues

En dépit de l’ouverture du ...

Il emboite le pas au poisson frais. Le surgelé également hors de portée!

Le poisson ne se pose ...

Enième coupure d’eau au Pôle urbain Ahmed Zabana. Les colporteurs ambulants jubilent

L’eau ne coule plus dans ...

Distribué en peu de quantité à l’AADL « Ahmed Zabana » La crise du lait en sachet coïncide toujours avec le Ramadhan

Avec l’arrivée de chaque Ramadhan, ...

Premier jour du Ramadhan à l’AADL Ahmed Zabana. Les commerçants en profitent, les citoyens en déclin

Alors que la population oranaise ...