Accueil » CHRONIQUE » Recyclage des déchets, des mesures incitatives !

Recyclage des déchets, des mesures incitatives !

Samedi à Guelma, la ministre de l’Environnement et des énergies renouvelables, Fazia Dahleb, a annoncé que son Département prévoyait de mettre en place des « incitations » afin de stimuler l’investissement dans le domaine du recyclage des déchets. Au cours d’une visite de travail dans la wilaya, lors de son inspection au Centre d’enfouissement technique de Bouguerguer à Héliopolis, la ministre a souligné que ces initiatives seront développées, en collaboration avec les collectivités locales et d’autres ministères concernés. De plus, le ministère s’efforce de mettre en place les cadres juridiques nécessaires et de modifier certains textes législatifs tels que la loi de 2001 sur la gestion des déchets, afin de faciliter ces efforts. Mme Dahleb a mis en évidence que ces mesures incitatives font partie de la stratégie du ministère de l’Environnement qui vise à promouvoir l’économie circulaire, en incluant le partage, la réutilisation, la rénovation et le recyclage des produits et des matériaux existants et à moderniser la gestion des déchets en offrant des opportunités d’investissement aux jeunes, aux startups et à tous ceux qui souhaitent s’engager dans ce domaine. La ministre a également souligné que les Centres d’enfouissement technique (CET) doivent être davantage intégrés dans la politique de l’économie circulaire, une politique que le ministère s’efforce de généraliser à travers tout le pays. Elle a exprimé son opinion selon laquelle il serait « irrationnel » de continuer à enfouir des matériaux qui pourraient être valorisés et des déchets qui pourraient générer d’importantes ressources et richesses pour l’économie nationale. La ministre a, à l’APS, mis l’accent, dans une déclaration aux médias, sur le projet d’économie circulaire, qu’elle considère comme « la seule alternative, à l’heure actuelle, pour une gestion efficiente des déchets, en les transformant en richesse au plan économique ». Sur le recyclage des déchets et l’économie circulaire dans le secteur des travaux publics, il s’agit d’un objectif qui est en parfait accord avec la stratégie nationale de gestion intégrée des déchets « SNGID35 » qui vise à atteindre un taux de recyclage de 60% des déchets inertes d’ici 2035. Cependant, seulement 7% à 10% de ces déchets sont actuellement recyclés. Le secteur du BTP est considéré comme un grand pollueur, producteur de déchets et consommateur de ressources non renouvelables, d’où l’importance du recyclage dans ce domaine.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Valoriser notre gaz !

Lors de la séance d’ouverture ...

Déjà des mesures contre les feux de forêt !

La Commission nationale de protection ...

Blé, l’Algérie sereine…

Les prix du maïs, du ...

Valorisation des eaux usées, le défi

Le ministre de l’Hydraulique, Taha ...

Le FLN se prépare aux élections…

Sous la direction d’Abdelkrim Ben ...