Accueil » RÉGIONS » Récolte d’olives à Bouira. Pas moins de neuf millions de litres de prévus

Récolte d’olives à Bouira. Pas moins de neuf millions de litres de prévus

D’après les déclarations et affirmations du chef de service de production, au niveau de la Direction des services agricoles (D.S.A) de la wilaya de Bouira, la campagne de récolte des olives qui a débuté depuis le mois de décembre passé, se poursuit toujours et ce, jusqu’à la fin du mois prochain, autrement dit le mois de mars ; son taux est évalué à 4.907.742 litres produits soit plus de 04 millions de litres, à la dernière situation arrêtée au mois de février, avec une production de 17 litres par quintal. Il a été fait part également par le service production de la D.S.A, de la collecte de 27.827, 25 ha jusqu’à présent sur les 28.000 en production. La campagne de cueillette d’olives n’est qu’à son début, car ladite campagne se poursuivra jusqu’à la fin du mois de mars. Cependant, la Direction des Services agricoles prévoit une récolte de pas moins de neuf millions et demi (9,5) de litres d’huile d’olive, soit exactement 9.394.436 litres. De ce fait, nous saurons que le rendement pourrait être jugé acceptable par le secteur impliqué, en comparaison du rendement de la campagne de l’année passée où la production avait atteint le chiffre de 7,5 millions de litres. Bien que pour cette année, le manque et le déficit hydrique aient eu des conséquences négatives sur le rendement oléicole, cependant il faut reconnaître que les maladies de l’olive ont touché certains endroits des régions oléicoles, mais leur degré a été des moindres, et uniquement dans les zones humides où le climat était propice à l’apparition par exemple de la mouche de l’olive. Néanmoins, les conditions adéquates d’une cueillette d’olives, plus au moins rentable, ont été réunies. A signaler que la culture de l’olivier dans la wilaya de Bouira, particulièrement au niveau du cardinal Est du chef-lieu de la wilaya, relève et est issue d’une culture acquise de manière désuète donc ancienne. Par ailleurs, le patrimoine oléicole est d’une superficie totale de 37.000 hectares plantés et boisés dont 28.000 hectares sont en production. Les différents programmes quinquennaux pour le développement de la filière oléicole mis en œuvre, depuis près d’une vingtaine d’années, ont contribué à développer la filière oléicole dans toutes les régions de la wilaya de Bouira, cette culture n’étant plus l’exclusivité ou le domaine uniquement de la région Est de la wilaya; bien au contraire, d’autres régions apparaissent et en produisent depuis. On peut indiquer la plantation d’un nouvel espace oléicole de 15.000 hectares. Suivant les dires du chef de service agricoles, pas moins de 8.000 hectares ont été déjà cultivés dans la région sud de la wilaya où est attendue la période de production. Il faudra donc s’attendre à des récoltes oléicoles encore plus importantes et conséquentes, en matière d’augmentations et de revenus. Il est appréciable aussi de citer d’autres facteurs et éléments qui ont contribué à l’accroissement, l’amplification et au développement appropriés de la production oléicole, attendue pour la présente saison. Il s’agit de la bonne prise en charge de l’olivier sur le plan technique qui a été revue et corrigée puis bien améliorée. Contrairement aux procédés archaïques donc traditionnels que les oléiculteurs utilisaient avec des arguments et moyens restreints qui arrivaient à peine à causer et amener de fluets ramassages et cueillettes. A noter que dans la wilaya de Bouira, il existe le nombre de pas moins de 228 huileries, 41 sont du genre traditionnel, 81 sous presses et 106 chaînes continues. In fine et toujours selon notre interlocuteur, la présente campagne va connaître son aboutissement, donc son terme, sous peu, car l’opération de trituration a déjà débuté, en attendant sa fin pour engranger la quantité prévisionnelle des neuf millions et demi(9,5) de litres attendus. A titre indicatif pour la présente saison, le prix du litre estimé varie et fluctue d’une région à une autre entre 650 dinars et 700 dinars, selon la qualité de l’huile.

À propos Hocine Taib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Bouira. 12 établissements scolaires raccordés en électricité et en gaz

Dans le cadre de l’accompagnement ...

Bouira. 2.277 tablettes numériques offertes aux écoles primaires

La direction de l’éducation de ...

Bouira. Un travailleur décède dans un accident de grue

Les éléments de la protection ...

Rentrée scolaire à Bouira. Les fournitures scolaires: Souci des parents d’élèves

Les prix des fournitures scolaires ...

Accident mortel à Bouira. 03 personnes mortes et 02 autres blessées

Un accident de la circulation ...