Accueil » CHRONIQUE » Rationalisation de l’énergie au programme

Rationalisation de l’énergie au programme

L’État a alloué une somme de 260 milliards de dinars pour la mise en œuvre du programme de rationalisation de la consommation d’énergie, visant à atteindre un taux de 10% d’ici 2030. Merouane Chaâbane, Directeur général de l’Agence nationale de développement de l’utilisation et de la rationalisation de l’énergie, a fait cette annonce lors d’un événement à Oran. Lors de la première journée du séminaire national sur « l’économie de l’énergie et l’efficacité énergétique » à l’Université des Sciences et de la Technologie Mohamed Boudiaf d’Oran, Merouane Chaâbane a détaillé le programme élaboré pour la rationalisation de la consommation d’énergie. Ce programme comprend plusieurs activités et projets, avec un accent particulier sur le secteur de l’habitat qui représente 46% de la consommation énergétique, suivi des secteurs des transports et de l’industrie. L’accent est mis sur le remplacement des équipements énergivores, tels que les climatiseurs et les chauffages, ainsi que sur le passage à des sources d’énergie plus propres, comme le Gaz de pétrole liquéfié (GPL) pour les véhicules. Des efforts de sensibilisation ont également été déployés pour encourager les citoyens et les grandes entreprises à adopter des pratiques économes en énergie. Chaâbane a également déclaré que l’Agence prévoit de lancer un projet pilote de chauffage et de climatisation collectifs dans un organisme public en 2023. Ce projet sera mis en œuvre dans une collectivité locale, un établissement universitaire ou un grand hôpital, dans le but de centraliser ces systèmes à grande échelle. Cette initiative vise à optimiser l’efficacité énergétique et à réduire la consommation d’énergie dans ces institutions. La rencontre de deux jours, organisée en coopération avec la Faculté de génie électrique de l’université des sciences et technologie Mohamed Boudiaf d’Oran et le Bureau d’études et de concertations « Sisol », voit la participation d’un ensemble de start-ups. Ces start-ups présentent des solutions techniques et des innovations qui contribuent à l’économie d’énergie. Elles apportent ainsi leur expertise et leurs idées novatrices pour promouvoir l’efficacité énergétique lors de cet événement.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Valorisation des eaux usées, le défi

Le ministre de l’Hydraulique, Taha ...

Le FLN se prépare aux élections…

Sous la direction d’Abdelkrim Ben ...

Le SOS des enfants du Soudan

«Depuis près d’un an, les ...

Femmes palestiniennes, les victimes invisibles

Dans la bande de Gaza, ...

Le gaz a bien chuté !

Le prix du gaz est ...