Accueil » ORAN » Ras Al Ain. «800 autres familles seront relogées, ce qui porte le total à 2.100»

Ras Al Ain. «800 autres familles seront relogées, ce qui porte le total à 2.100»

Après le report décidé en octobre dernier de la 2ème phase de relogement des familles de Ras Al Ain dans de le cadre de la poursuite du processus visant l’éradication du vieux bâti dans la wilaya d’Oran, celle-ci est appelée à se poursuivre selon toute vraisemblance. Cette seconde phase concerne exactement 800 nouvelles familles recensées du plus grand site bidonville de la wilaya ce qui porte le total des familles relogées jusqu’ici à 2100, selon le wali Sayoud Saïd qui s’est exprimé sur la question lors de la dernière cérémonie officielle de remise des clés à pas moins de 2500 bénéficiaires de logements décents toute formules (sociaux, à points, LPA- LSP et autres). La première opération de relogement à Ras Al Ain avait, rappelons-le, permis de reloger un total de 1337 familles sachant que la toute dernière opération a touché 101 familles. Toutes ces familles donc avaient été relogées au site n°1 de la cité des 2500 logements, au pôle urbain d’Oued Tlélat, tandis que le prochain relogement des 800 autres familles de Ras Al Ain qui aura lieu à Sidi Benyabka (au lieu de 120 comme annoncé précédemment après épuisement en études des recours), serait «imminent» et aurait même de fortes chances d’avoir lieu avant le ramadhan, selon certaines informations et selon l’état des préparatifs de l’opération et des dispositions prises à cet effet, ont pour leur part indiqué dernièrement des sources au fait du dossier. Toute compte fait, lors de la dernière remise des clés de logements neufs au niveau de la Mosquée pôle «Ibn Badis», le premier responsable de la wilaya d’Oran Sayoud s’était montré catégorique annonçant également la programmation de la distribution de 800 autres logements aux familles de Ras Al Ain ce qui porte le total des relogés de ce site précaire à 2100 familles. Le wali n’avait pas omis de rappeler que le souci des autorités locales est de reloger avant le prochain ramadhan afin de permettre aux bénéficiaires de vivre dignement et dans la sérénité. Par ailleurs, certaines sources de l’APW ont laissé entendre récemment que « certains contestataires du choix décidé pour le prochain relogement au site de Ras Al Ain ont demandé à être relogé à Tlélat au lieu de Sidi Benyabka.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

agression sioniste contre Ghaza depuis le 07 octobre dernier. 10.000 femmes martyres déjà

Il semble que le sort ...

Le commerce pendant les fêtes religieuses à Oran. «On se croirait en temps de la grève des 08 jours»

Oran une ville morte pendant ...

Nouveau classement des compagnies aériennes africaines. Air Algérie déloge la RAM

Air Algérie est sur le ...

Modalités d’octroi de l’allocation chômage. Le démenti de la Présidence

La Présidence algérienne dément les ...

Les États-Unis envoient des renforts au Moyen-Orient face aux menaces de l’Iran. Crainte d’une grave escalade

L’Iran menace de «punir» Israël ...