Accueil » ACTUALITE » Ramadhan et propagation des marchés de proximité Spéculation: Ennemie d’Etat

Ramadhan et propagation des marchés de proximité Spéculation: Ennemie d’Etat

Devant le souci de parer à d’éventuelles revendications, le gouvernement promet d’éviter les flambées de prix durant le Ramadhan. Il s’agit de la mise en place des marchés de proximité, dressés sous forme de chapiteaux qui pullulent à travers la capitale Alger et dans ses différents quartiers pour permettre aux citoyens de s’approvisionner loin de la spéculation des commerçants véreux qui imposent leur diktat surtout en ce mois sacré du Ramadhan. Il s’agit de la vente de produits de première nécessité qui sont les plus consommés en ce mois, avec des prix raisonnables, à la portée des ménages algériens. L’Etat a annoncé l’ouverture de 1.200 points de vente pour la facilitation des achats des familles dans chaque quartier à Alger et au niveau de la Safex, aux Pins Maritimes. Les produits sont divers et diversifiés et concernent, en outre, tous les produits convoités par les jeûneurs et qui, ailleurs, font l’objet de spéculation farouche. Selon les avis des uns et des autres, la cadence est plutôt au raisonnement en ces premiers jours du Ramadhan, dans ces chapiteaux des points de vente concernant la flambée des prix. Les commerçants restent, selon eux, soucieux de procéder à la saignée surtout après l’appel du président dans son discours à la Nation, à la veille du mois du Ramadhan et de piété. Ces marchés de proximité, ouverts à l’occasion du mois sacré de Ramadhan, dans chaque coin d’Alger, sont, notamment, une opportunité pour le soutien aux ménages d’après amenuisement de leur pouvoir d’achat suite aux retombées néfastes de la pandémie auquel sont venus se greffer le spectre de la spéculation et la hausse drastique des prix de première nécessité. Cette expérience des marchés de proximité, avec la participation des artisans, des commerçants, de la famille productive, des femmes rurales et au foyer, contribuera, incontestablement, à la promotion des produits de cette catégorie, en application du programme sectoriel national d’appui à leur implication dans la production nationale. Néanmoins, ces marchés de proximité qui restent pour le commun des mortels, une bouée de sauvetage après leurs cris de désespoir devant la frénésie des prix, peuvent, à court terme, constituer des espaces commerciaux pour la commercialisation de tous produits nationaux de qualité surtout les dattes algériennes. La caravane « Un jeûne sûr sans gaspillage », visant à sensibiliser les citoyens à la lutte contre le phénomène du gaspillage pendant le mois sacré, poursuit son bâton de pèlerin à travers toutes les régions du pays et a pour objectif d’assurer une prise en charge médicale et psychologique aux habitants de certaines régions, parallèlement à un accompagnement social, en identifiant leurs besoins, pour leur collecte dans la banque de données locale, aux fins de bénéficier, à l’avenir, des aides de solidarité.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

2ème session CTO Forum Algeria. L’information et la Technologie, les enjeux cruciaux de l’heure

Il s’agira lors de cette ...

Journée nationale de l’étudiant. Tebboune à la nouvelle ville de Sidi Abdallah

Désormais, le pôle technologique de ...

Clôture des travaux de la session ordinaire de l’UA. Adoption du cadre politique des Start UP

En attendant l’organisation par l’Algérie ...

Chiffres d’affaires de la société LG. 21.090 milliards de KRW pour début 2024

Malgré des conditions macroéconomiques difficiles ...

Conférence internationale «Panorama pharmaceutique sur les nouveaux caps». Comment instaurer la souveraineté pharmaceutique en Algérie?

Fidèle aux principes de jumelage ...