Accueil » RÉGIONS » Ramadhan à Mostaganem. Les muezzins juniors en compétition

Ramadhan à Mostaganem. Les muezzins juniors en compétition

Pas moins de 500 enfants des 10 daïras ont participé à la 1ère édition du concours du meilleur cadet muezzin, organisé par la Direction de la Jeunesse et des Sports, en collaboration avec la Direction des Affaires Religieuses et des Waqfs de la wilaya de Mostaganem. Les épreuves de sélection du prix du wali du jeune muezzin ont débuté le 23 mars 2023 dans une des mosquées des 32 communes participantes. Selon M. Smaine Hami, chef de service de la DJS, les sélections ont fait le choix sur 36 candidats, provenant de tout le territoire de la wilaya. Le mercredi 05 avril 2023, les enfants, retenus par les différents jurys, devaient disputer la finale pour les six premières places à la mosquée  »El Qods » de la Salamandre, au chef-lieu de la wilaya. On apprend que les prix sont de deux catégories allant du 1er au 3ème prix pour ceux dont l’âge varie entre 10 et 14 ans et ceux de 15 ans à 18 ans. Le directeur des Affaires Religieuses et des Waqfs a assuré que cette compétition est venue suite à une instruction ministérielle et son organisation a été du ressort de la DJS de Mostaganem. Notre rôle, dira-t-il, c’est plutôt une collaboration dans cette organisation qui a été parfaite depuis les phases de présélection jusqu’à la finale. Le jury, constitué d’Imams et de Mounchidines, a suivi les enfants par des évaluations qui ont permis la concrétisation d’une finale bien disputée. Ce même responsable ajoutera que le fait marquant de cette noble manifestation, c’est le grand intérêt qu’ont porté les enfants à la compétition. Il avancera, dans son intervention que le but de ce concours  »Muezzin Junior » est d’offrir aux enfants une occasion de se produire dans une mosquée devant micro, appelant les croyants à la prière. Ces jeunes, dans l’innocence, ont fait face à des défis particuliers et ont trouvé une belle motivation à relever le défi et donner le meilleur d’eux-mêmes. Interpréter  »El Adhan », c’est autant pour les enfants que pour les parents qui les ont accompagnés, un heureux évènement qui marquera un passage dans leur vie d’adolescent. Cette compétition, aussi, servira à former une génération empreinte des valeurs religieuses et nationales. D’ajouter :  »Personne de ces 500 enfants auditionnés à travers toutes les communes n’a perdu car dans ce genre de compétitions, on ne perd jamais, on fait connaissance avec son talent et on découvre ses compétences. Le Directeur nous a renseignés sur la particularité du mois sacré et du rapport de la grandeur de l’âme et la magnanimité de ces jeunes musulmans avec le Ramadhan. Enfin, ce concours du meilleur muezzin junior à Mostaganem sera institué comme compétition annuelle à l’occasion du mois sacré du Ramadhan. L’objectif qui est celui de faire valoir les belles voix et de s’inspirer, bel et bien, de l’héritage culturel et civilisationnel algérien suivant la Tradition du Prophète (QSSSL). Cette compétition reste aussi une occasion de mettre en avant la véritable image de l’Islam.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Economie à Mostaganem. Des membres du CREA en soutien à l’investissement

Dans un communiqué émanant de ...

Mostaganem. L’ENIV se singularise par des partenariats stratégiques

La nouvelle Algérie amorce ses ...

Sans domicile fixe à Mostaganem. Les raisons de la déchéance

A l’instar des autres wilayas, ...

Campagne contre la cybercriminalité à Mostaganem. Sensibiliser pour mieux se protéger

Dans le cadre de la ...

Mostaganem. La feuille de route du wali dévoilée

A l’occasion de la célébration ...