Accueil » RÉGIONS » Ramadhan à Mostaganem. Benbraham épaté par l’élan de solidarité

Ramadhan à Mostaganem. Benbraham épaté par l’élan de solidarité

Le président de l’Observatoire national de la société civile (ONSC), M. Noureddine Benbraham, de passage à Mostaganem, a rendu visite aux restaurants «Errahma» de la ville. Accompagné du wali et du P/APW et des directeurs de l’action sociale ainsi que celui des Affaires Religieuses, l’hôte de la wilaya a eu l’occasion de s’enquérir de l’organisation de divers restaurants solidaires  »Errahma ». L’hôte de la wilaya a visité cinq établissements pourvus de moyens adéquats pour des repas de qualité servis aux nécessiteux et aux voyageurs. Le président de l’ONSC a été épaté par l’engagement et le dévouement des associations dans l’accomplissement de ces actions de solidarité. Il a longuement écouté les modes d’action des présidents mais aussi impressionné par le bénévolat des jeunes dûment enrôlés dans ces actions charitables. Au président, on lui a plutôt valorisé la générosité des ‘’Mouhsinine’’ qui par eux les restaurants de ‘’Errahma’’ continuent à fonctionner. C’est ainsi que lors de sa conférence donnée aux troisième point de sa visite, Mr N.Benbrahma assure que sa visite est d’abord une approche pour s’ enquérir de la dynamique de la relation du mouvement associatif avec les autorités locales qu’il considère essentielle dans l’édification de la nouvelle Algérie. Selon lui, cette visite s’inscrit dans le cadre de soutien de l’observatoire à cette cohésion entre l’action associative et l’autorité. Il affirmera ensuite ce qu’il a vu comme actions de solidarité en ce mois sacré du Ramadhan est très mélioratif symbolisant parfaitement les valeurs algériennes. La présence des jeunes bénévoles est d’une estime incommensurable et ceci est très encourageant pour le projet d’une société civile forte. Il rappelle que ce qu’il a pu constater comme gestes solidaires représente la base des valeurs partagées entre les algériens démontrant l’espoir d’une Algérie qui va de l’avant. Il a également valorisé sciemment l’apport et le soutien des autorités de la wilaya dans ses actions de solidarité qu’il considère être aussi une vaillante distinction de la société algérienne. Interrogé sur les priorités de son chantier en sa qualité de président de (l’ONSC), le président dévoile cinq priorités en cours de réalisation. Selon lui, celles-ci vont permettre de faire bouger les lignes pour un futur radieux de l’activité associative. D’abord il parle du lancement d’une large concertation au niveau national afin d’arrêter cinq projets majeurs dans le programme 2023. Il déclare que l’observatoire entamera les dossiers du financement, celui de la place de la société civile dans la gouvernance locale, le renforcement des capacités associatives et de ses acteurs et la formation par le lancement d’un centre national de développement des ressources. Mr N.Benbraham conclura, avançant que conformément à la stratégie de la promotion du dialogue du Président de la République, (l’ONSC) lancera prochainement le Forum de la Société Civile pour le développement, le dialogue et la citoyenneté. Cette structure fédérera toutes les compétences au profit d’une société civile présente par ses projets pour la communauté.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Santé à Mostaganem. La 2ème édition de la campagne nationale de prévention lancée

Sous le slogan «Mode de ...

Mostaganem. Le wali partage la fête de l’Aïd avec les personnes âgées

A Mostaganem, la journée de ...

Le ministre de l’Education Nationale à Mostaganem. Des avancées et des satisfactions

Le ministre de l’Education nationale, ...

Coopération à Mostaganem. Partenariats obsolètes et conventions fantaisistes

A Mostaganem, comme partout ailleurs, ...

Circulation routière à Mostaganem. Ville congestionnée attend mesures adaptées

Ces dix derniers jours du ...