Accueil » ORAN » Ramadhan 2022 : les titulaires craignent pour leurs salaires. La commune rassure

Ramadhan 2022 : les titulaires craignent pour leurs salaires. La commune rassure

A deux semaines du mois sacré, le front social est de nouveau en ébullition. A cause de l’effondrement tragique du portefeuille des ménages notamment la couche des travailleurs aux revenus mensuels modestes, c’est le wait and see. A priori, il semble que le bout du tunnel tant espéré par les communaux d’Oran qui s’impatientent de voir leurs salaires en retard depuis le 6 mars dernier, versés avant la fin du mois en cours, dure toujours et ce, en dépit des discours optimistes des responsables. Ce mardi encore, la colère semble avoir gagné du terrain chez les titulaires de la commune d’Oran après les rumeurs distillées par des sources syndicales selon laquelle «il n’y aurait pas d’argent disponible de quoi les rémunérer» et même ces informations ont été vite dissipées suite aux assurances du premier responsable de la commune en question lors de la 1ère Session ordinaire du dimanche 13 mars où il avait affirmé ouvertement que les salaires des communaux étaient en bonne voie. Selon certaine sources proches du dossier, les versements de ces paies ne dépasseraient pas le 20 ou au plus tard le 26 du mois courant, ce qui a mis dans le réconfort cette couche de travailleurs à moins de quelques jours du mois de Ramadhan, période connue par les dépenses des ménages. Ce mois sacré ne s’annonce pas en effet de tout repos pour les différentes couches des travailleurs contraints de sortir le grand jeu afin de faire face au pouvoir d’achat qui s’est amenuisé de plus belle, suite aux effets néfastes de la pandémie mais aussi de la crise des diverses flambées. Un mois où habituellement les commerçants ne jurent que par des augmentations fussent elles illicites et parfois même imaginaires pour peu qu’ils assurent le gain facile.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Projet de réalisation d’une zone franche et d’une route Tindouf-Zouerate. Algérie-Mauritanie: Nouvelle étape historique

L’Algérie tient à renforcer sa ...

Etude de réhabilitation du Marché de la Bastille. Un projet estimé à plus de 60 milliards de centimes

Le marché populaire des fruits, ...

Ras Al Ain. «800 autres familles seront relogées, ce qui porte le total à 2.100»

Après le report décidé en ...

Le wali d’Oran lors de Journée nationale du Chahid : «Les martyrs de la Révolution une «référence» pour la résistance palestinienne»

Les réactions en cascade des ...

Cessez-le-feu immédiat à Gaza. Le travail colossal de l’Algérie à l’ONU

Près de 30.000 personnes sont ...