Accueil » RÉGIONS » Radio régionale. 13 ans d’existence et une volonté de persévérer

Radio régionale. 13 ans d’existence et une volonté de persévérer

En plus de la double commémoration de la création de l’UGTA et la Nationalisation des Hydrocarbures célébrée d’ailleurs dans la commune de Ain-Skhouna, relevant de la daïra d’El-Hassasna où les autorités locales ont passé en revue plusieurs projets socioéconomiques, ce 24 février pérennise aussi la naissance d’un Média local qui s’invite dans les foyers par la voie de ses ondes. C’est sous le thème du renouveau et de la diversification que le personnel journalistique et technicien a célébré l’évènement. Il faut dire aussi qu’au cours de ces dernières années, de nouvelles émissions culturelles – sportives et sociales sont venues enrichir la programmation de la radio qui s’est davantage rapprochée des auditeurs et auditrices par des directs à partir des Communes avoisinantes. En effet Radio Saida permet à ceux qui l’écoutent et qui l’apprécient de vivre  » En live  » les nouvelles d’une vaste wilaya notamment après l’extension du réseau « Emetteur ». Une équipe composée de Journalistes Riad Mahrez – Hocine Kherraf – Samir Kaddouri – AEK Amari – Halima – et de talentueux techniciens comme Rabeh – Tabiti – Aziz et Yacine – Bakhtaoui et Amrani qui s’attellent à diversifier les émissions et agrémenter l’écoute. A ce titre, plusieurs animateurs et animatrices ont été recrutés pour donner du Tonus à la radio et qui ont pour noms Djouadi – Samir Bouanani – Sarra – Bahidja et notre souriante Rahma. Pour marquer l’anniversaire de 13 années d’existence, l’équipe de la Radio gérée avec dynamisme par le Directeur Mokhtar a invité le wali Said Sâayoud à souffler à ses côtés 13 Bougies et partager avec elle Kalb- ellouz, accompagné par le thé et vers 19H45, les lampions se sont éteints avec du baume dans chacun des coeurs présents …Au passage, nous saluons la parfaite organisation des agents administratifs et les agents de sécurité ainsi que les policiers qui ont tenu à assister à cette fête. « A la bonne heure », comme dirait l’autre.

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Saïda. Le directeur de l’hôpital «Ahmed Medeghri» suspendu

Le directeur de l’hôpital « Ahmed ...

Saïda. Un autre suicide à Batimet Kabouss

Encore une fois, la ville ...

Saïda. Le wali à Moulay Larbi et Sidi Ahmed

Première dans les annales de ...

Menacé par les prédateurs. Touche pas à mon «vieux Saïda»

La forêt récréative « Le Vieux ...

Saïda. Magie noire pour mieux conjurer le mauvais sort

A la demande de plusieurs ...