Accueil » Uncategorized » Qui doute ne se trompe point !!!!

Qui doute ne se trompe point !!!!

Qui nous a appris à avoir peur de rien et de tout ? Comment s’est opérée cette mue qui a touché les dignes enfants de chahids et de moudjahids ? Et d’où nous vient cette crainte du lendemain, d’autrui et de tout ce qui peut nous arriver ? N’avons-nous rien appris de nos aïeux, de nos pères ou même de nos concitoyens ? Tout est là pour nous rappeler que nos pères, nos sœurs et nos mères ont bravé l’une des plus grandes puissances de la planète. Et ce n’est point de la démagogie ni de la propagande de masse que d’affirmer que certains de nos aïeux ont combattu avec des serpes et parfois… des cailloux. Comment n’arrive-t-on plus à inculquer cette bravoure innée en nous, à nos enfants, à nos familles ? Nous avons perpétuellement et continuellement peur de ce qui pourrait nous arriver. Nous craignons pour notre situation, pour notre train de vie, pour nos enfants, pour notre sécurité, pour notre santé et pour nos lendemains. Aucune perspective en vue pour notre progéniture. Qu’ils aient suivi des études supérieures ou qu’ils aient raté le coche, le résultat est le même. Ils deviendront, faute de mieux, des harragas en puissance. Des mécontents et des aigris contre l’Ordre établi. Contre les acquis des révolutionnaires et contre les mentalités des parents. En somme, un conflit de génération qui ne dit pas son nom. Nous avons aussi peur pour nos petits sous, pour nos situations sociales et pour la continuité d’un état de fait qui nous sied MAINTENANT mais qui pourrait générer d’autres problèmes, du jour au lendemain. Nous bravions le temps, l’espace et les pensées rétrogrades. Nous sommes devenus aussi amorphes, aussi inconscients, aussi inconséquents comme si l’on nous a inoculé des doses massives de sérum endormants. Nous voulons que tout aille bien, selon notre humeur et selon nos espoirs mais personne ne bouge le petit doigt pour que ça aille mieux. Tout nous est indifférent puisque tout ne peut nuire qu’autrui. Tant que ça ne nous touche pas ou que nous ayons cette impression, nous ne prenons garde que superficiellement. Parfois, pas du tout ! Nous avons peur d’aujourd’hui, de demain et parfois la peur d’hier nous suit comme une ombre qu’on n’arrive pas à semer. En face, au-delà des océans, personne n’oublie ! Ils laissent leurs fichiers pour le moment propice. C’est déjà vu ailleurs et ça fait encore… plus peur. Sauf si votre périscope vous susurre, à l’oreille, que l’OCCIDENT n’a aucune visée hégémonique sur nos «actifs». Auquel cas, dormez sur vos deux oreilles !!!!

medhayas31@gmail.com

À propos Sayah.Med

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Au bout de l’impasse?… La mort !!!!

Qu’ils soient absents ou présents, ...

«Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent !»

Peut-on occuper un poste, un ...

ça broute et ça shoote !!!

Comme un produit que l’on ...

Au pied du mur, on «voit» le maçon !

Me retrouvant seul et sans ...

Le tourisme, un champ à semer pour une… récolte incertaine !!

Un collègue, apparemment mieux inspiré, ...