Accueil » MONDE » Question migratoire. Les Européens plus divisés que jamais

Question migratoire. Les Européens plus divisés que jamais

Les Pays-Bas et l’Autriche ont opposé leur veto à l’entrée dans l’espace Shengen de la Roumanie et de la Bulgarie, en prétextant l’augmentation des arrivées de migrants aux frontières. Ce devait être un jour de joie pour la Croatie, la Bulgarie et la Roumanie. Après onze ans d’attente, ces deux derniers pays, en particulier, espéraient enfin entrer dans l’espace Schengen et rejoindre les vingt-deux membres de cette zone de libre circulation. Mais jeudi 8 décembre, si les ministres de l’intérieur des Etats membres de la zone ont bien validé l’entrée de la Croatie, ils n’ont pas souhaité passer au vote concernant la Bulgarie et la Roumanie qui ont plaidé, trois heures durant, leur cause. En vain. Les Pays-Bas s’opposaient de longue date à leur entrée, en avançant la faiblesse des mesures de lutte contre la corruption et l’Etat de droit dans ces pays, avant d’assouplir un peu leur position – la Haye avait ainsi fini par ouvrir la porte à Bucarest. Mais depuis un mois, à son tour, l’Autriche est sortie du bois, refusant en bloc l’entrée des deux postulants. «Il n’y a aucun argument pour ce refus, ni analyse ni rien d’autre», a réagi le ministre bulgare des affaires étrangères, Nikolay Milkov, à l’issue du conseil des ministres réuni à Bruxelles. Ylva Johansson, la commissaire au marché intérieur, a également regretté cette décision. «Quand nous sommes unis, nous sommes très forts. Quand nous sommes désunis, comme sur la Bulgarie et la Roumanie, nous sommes faibles», a-t-elle déploré. De fait, l’Autriche a durci sa position à cause de la question migratoire, qui n’a jamais autant divisé les Vingt-Sept. «Cette année, nous avons enregistré plus de 100 000 passages illégaux de la frontière en Autriche», soulignait Gerhard Karner, le ministre de l’intérieur, dès son arrivée au conseil.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le Carrefour de Mostaganem

Tourisme. 14 nouvelles plages pour booster ...

Le chef de l’OMS prévient. Une offensive terrestre sur Rafah «pourrait conduire à un bain de sang»

Une offensive terrestre de l’armée ...

Le Carrefour de Mostaganem

«Mostaganem-Hassi Mefsoukh». Reprise du projet ...

Le Carrefour de Mostaganem

Organisé par la Chambre du ...

Ghaza. Panne de communication et d’Internet dans le centre et le sud

La Société palestinienne de télécommunications ...