Accueil » CHRONIQUE » Quand la Russie tient bravement le coup

Quand la Russie tient bravement le coup

La panoplie de sanctions sévèrement décrétées par les pays de l’Otan contre la Russie n’a pas encore réussi à la faire se prosterner. Du moins pour le moment ! La Russie avec une superficie continentale, dépassant d’ailleurs toute la superficie de l’Europe, munie des moyens et des ressources inépuisables était paraît-il prête à réagir efficacement à ce jeu des sanctions..Elle avait profondément pensé aux réactions des pays de l’OTAN avant même d’entreprendre son aventure ukrainienne. Cependant, nous sommes encore aux débuts d’une guerre dont personne ne saurait prétendre connaître l’aboutissement et les conséquences graves. Donc, il serait prématuré de parler des issues des sanctions…même si la Russie de Poutine paraît tenir le coup avec une opiniâtre résistance. D’ici six, huit mois, un an, je ne sais, les données sur le terrain vont-elles changer ? Ainsi, il faudra attendre patiemment les suites de ce conflit dont pas mal de données réelles échappent à notre connaissance. Toutefois, la Russie possède une très longue frontière avec un puissant et fidèle allié qui est la Chine. Cette dernière ne partage pas les mêmes positions avec les pays de l’Otan au sujet des sanctions décidées contre son voisin et allié la Russie..Tous les deux comptent fonder un « front » de résistance contre l’ordre mondial chapeauté par les USA ses multinationales et ses alliés de l’Otan..Pour ce faire, les deux puissances ont fait appel d’adhésion aux pays dits « insoumis », qui pourraient répondre aux noms de Corée du Nord, de l’Iran, le Venezuela..la Syrie, entre autres.. et si ce front mondial anti- américain réussit dans sa résistance contre l’ordre mondial, il se pourrait bien qu’il s’élargisse à d’autres pays..Qui aurait cru qu’un pays comme l’Arabie Saoudite inféodé depuis sa création à la volonté américaine menace de balancer le dollar américain au profit du Yuan chinois..Il ne faudrait, toutefois, guère laisser échapper ses données qui, même si elles n’ont pas assez d’impact, elles auraient tout de même leur signification très symbolique qui cache des non dits..Le conflit mondial actuel, dont la guerre d’Ukraine, ne serait que sa concrétisation focalisée.. Des observateurs, des analystes n’excluraient pas l’idée que ce conflit aux multiples facettes soit généralisé à d’autres fronts, si les belligérants ne trouvent pas d’ici un an, un terrain d’entente et des compromis pouvant satisfaire les intérêts de chacune des parties en désaccord, ce conflit pourrait dégénérer en une guerre mondiale..Ce qui est sûr, c’est que l’ordre mondial instauré à la fin de la 2ème GM, vivant actuellement son crépuscule, ne sera plus, désormais d’actualité.

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le gaz, l’autre atout de l’Algérie

Les atouts économiques de l’Algérie ...

Corruption: Quel rôle pour la société civile ?

La meilleure des définitions que ...

Le Ramadhan: Un mois très dur pour les ménages

Au moment où le mois ...

«Djamaa El Djazaïr» Haut lieu de tolérance et contre l’extrémisme

Pour prouver le faut, il ...

Feuille de route pour une nouvelle république

Ô ! L’Algérie terre des ...