Accueil » ORAN » Projet de raccordement en eau potable Zone industrielle Tafraoui – Araba (Béthioua). Un joli financement de 170 milliards

Projet de raccordement en eau potable Zone industrielle Tafraoui – Araba (Béthioua). Un joli financement de 170 milliards

Le projet en cours visant le transfert d’eau potable à partir de l’eau de mer dessalée en passant par la Station de stockage d’Araba (Béthioua) puis Oued Tlélat jusqu’à la Zone industrielle de Tafraoui et cette localité sise au sud d’Oran est en bonne marche, avait déclaré la semaine écoulée, le wali d’Oran Sayoud Said lors d’une visite d’inspection au niveau de la Zone industrielle en question qui, rappelons-le, abrite plusieurs investissements dont celui de l’usine de construction automobile «Fiat». Il s’agit d’un projet sectoriel grandiose pour lequel un joli montage financier de 170 milliards a été alloué selon les propos de la Directrice des Ressources en Eau (DRE) de la wilaya d’Oran. Ce projet qui s’étend sur une longueur de 53, 3 km en adductions et autres ouvrages hydrauliques dont un réservoir d’une capacité de 7000 mètres cubes et une station de pompage, va mettre un terme à la crise d’eau dans la partie Sud d’Oran et spécialement au niveau de la Zone industrielle de Tafraoui et 07 agglomérations avoisinantes, selon les explications fournies par la première responsable du secteur de la wilaya d’Oran. Tout a été mis en place pour permettre un bon départ du lancement du projet à commencer par les camions et autres moyens lourds et les ouvriers déployés en nombre conséquent. Cette enveloppe de 1,7 milliard pour raccorder au MAO Tafraoui et plusieurs autres localités limitrophes est considérée, à juste titre, comme étant un projet ambitieux à impact environnemental et économique durable. Cette commune qui abrite plus de 22.000 habitants sur une Superficie de 184 km2, a aujourd’hui une double vocation rurale et industrielle à la faveur de la création, de la zone industrielle située sur un foncier riche et encore vierge de près de 600 ha va enfin pouvoir sortir du stress hydrique après le lancement du transfert d’eau potable du MAO vers sa population.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le président de la République préside une réunion du Conseil des ministres. Projets de grande envergure au menu

Un nouveau Conseil des ministres ...

En période électorale, l’obsession politique sur l’Islam devient particulièrement préoccupante. La mosquée de Paris dénonce

Que reproche-t-on aux Musulmans de ...

Emballages de matières biodégradables en plastique Qui sont ces récupérateurs clandestins. qui écument les bacs à ordures…?

La récupération des emballages et ...

Le ministère de l’Enseignement Supérieur instruit les directeurs des établissements universitaires. Les diplômes remis avant le 31 juillet 2024

Est-ce la fin du calvaire ...

«La Loi 23-18 sera appliquée dans toute sa rigueur». Le wali durcit le ton quant aux constructions illicites

Il y a une semaine, ...