Accueil » ORAN » Produits de beauté et réseaux sociaux. Arnaque au naturel, attention !

Produits de beauté et réseaux sociaux. Arnaque au naturel, attention !

Réactions allergiques, dysfonctionnement du système endocrinien, problèmes respiratoires…, les produits cosmétiques peuvent être très dangereux pour la santé. En effet, on retrouve souvent dans les produits à base d’eau comme les shampoings, les lingettes nettoyantes et les crèmes, une substance allergène: le metylisothiasolinone, reconnu pour être allergique; selon le médecin Mme F. M, il peut provoquer de l’eczéma 24 à 48h après le contact cutané de surcroît. Le parfum aussi est devenu, par la force des choses, un produit de large consommation chez beaucoup de femmes; la sonnette d’alarme est tirée sur les produits contrefaits qui inondent les marchés de la ville d’Oran, boutiques et grandes surfaces, proposant des produits cosmétiques douteux à des prix dérisoires et très attractifs, défiant toute concurrence, soulignant ainsi que la contrefaçon dans les parfums, crèmes et shampoings inonde les marchés, les parfumeries et les grands magasins d’Oran. Il existe des produits de marques internationales, fabriquées au noir, loin de tout contrôle. Les citoyens soignent de plus en plus leur apparence et se soucient de leur bien-être. La contrefaçon est une réalité dans un marché juteux et surtout incontrôlable, la majorité des produits cosmétiques contrefaits venant de Chine, les importateurs algériens inondent le marché de ces produits dangereux et pour cause, ce commerce génère de gros bénéfices, ce qui suscite l’intérêt notamment des vendeurs illicites qui exposent une multitude de produits contrefaits sur des étals, à même la rue et dans des conditions loin de respecter les règles d’hygiène. Outre le grand préjudice financier et moral parfois irréversible que subissent les producteurs authentiques des marques, victimes de contrefaçon, un bon nombre de marques de produits cosmétiques sont apparues ces dernières années en Algérie. Il s’agit d’enseignes locales dont une grande partie vend sa marchandise virtuellement, sur les réseaux sociaux (crème de visage, shampoings, gels douches, hydratant…). Autant de produits qui se vendent comme des petits pains, grâce à leur bas prix et d’autres méthodes de commercialisation.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Journée commémorative. 232 ème anniversaire de la libération de la ville d’Oran de la colonisation espagnole

La libération d’Oran en 1792 ...

A quand un transport digne d’Oran

Le transport public n’est pas ...

Journée nationale du chahid. Les sœurs Benslimane ressuscitées

Proclamée officiellement le 18 février ...

Hassi Bounif. Triste constat

Hassi Bounif s’est malheureusement métamorphosé ...

Gardiens de voiture. «Il est grand temps de mettre fin à l’anarchie»

Il semble que le phénomène ...