Accueil » SPORT » Prochain adversaire de l’Algérie, le 9 octobre en Autriche. Rohr : « Le Nigéria a beaucoup changé… »

Prochain adversaire de l’Algérie, le 9 octobre en Autriche. Rohr : « Le Nigéria a beaucoup changé… »

Par Seïf-Eddine R

Plus qu’une vieille connaissance, un rival historique que cette sélection du Nigéria, prochain adversaire des Verts ! Ce test amical, petite revanche de la demi-finale rendue légendaire par le coup franc victorieux de Riyad Mahrez dans les arrêts de jeu aura lieu le 9 octobre au Jacques Lemans Arena de Sankt Veit an der Glan, petit stade de 2 400 places en Autriche, près de Klagenfurt.
En attendant ce choc, le sélectionneur du Nigeria, le Français Gernot Rohr s’est exprimé hier au micro de la FIFA pour évoquer l’actuelle situation de son groupe, notamment en ces temps de restriction en raison de la pandémie mondiale de la Covid-19.
« Nous sommes en contact régulier avec nos internationaux, mes adjoints, les entraîneurs, l’analyste vidéo et l’ensemble de l’équipe technique. Nous observons les joueurs chaque semaine et il nous arrive de nous déplacer pour les rencontrer. Je suis récemment allé voir Akpoguma, qui joue à Hoffenheim. Il a représenté l’Allemagne en catégories de jeunes, mais il a décidé de nous rejoindre. Je dialogue aussi avec les dirigeants nigérians, avec lesquels j’ai négocié une prolongation de contrat jusqu’à Qatar 2022, à condition que nous soyons qualifiés, évidemment. Mais nous avons traversé une période étrange, sans aucun doute.
Le Nigeria est différent de ce que j’ai connu par le passé, tant au niveau de la langue que de la culture. Deux cents millions de personnes vivent ici. Puisque nous avions manqué la Coupe d’Afrique, il fallait reconstruire le groupe. J’ai donc décidé d’appeler des jeunes relativement peu connus, qui venaient d’avoir 18 ans, comme Iheanacho et Iwobi. Avec mon adjoint, nous avons réussi à créer une ambiance harmonieuse et un groupe équilibré, emmené par le capitaine Obi Mikel » soulignait, réaliste, le technicien qui a roulé sa bosse un peu partout en Afrique et qui vise, outre une qualification à la CAN-2021, une présence au Qatar en 2022.
« Mais avant, faisons les choses dans l’ordre. Dans un premier temps, il faut se qualifier. Si nous y parvenons, il sera temps de se pencher sur l’identité de nos premiers adversaires. Il y a deux ans, nous sommes passés tout près d’accéder à la seconde phase. Nous essaierons de faire mieux cette fois-ci. Mais si nous voulons y parvenir, nous avons beaucoup de travail devant nous » dira, en substance, Rohr, futur adversaire de Djamel Belmadi.

À propos Seif.Eddine.R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Organisation catastrophique au stade Ahmed Zabana. Le MCO domine l’USMA et se rassure

Le Mouloudia d’Oran a fêté, ...

Guerre ouverte entre le président de la FAF et son BF. EN A’: Clean sheet et stérilité offensive

Contrairement à l’issue victorieuse du ...

Algérie A’ – Togo (Ce soir, au stade Mustapha Tchaker). Pour asseoir le socle et tester les variantes

Victorieuse du premier acte, jeudi ...

Une seconde manche prévue dimanche soir. L’EN domine le Togo sous les yeux d’Amara

Dans un stade Mustapha-Tchaker qui ...

Algérie-Cameroun: La FIFA rendra son verdict le 21 avril. Belmadi prolongera son contrat !

Bien qu’un éventuel repêchage en ...

%d blogueurs aiment cette page :