Accueil » ACTUALITE » Processus du développement économique local. La lourde tâche des walis

Processus du développement économique local. La lourde tâche des walis

Synthèse de B. L.

Dans le cadre de la récente rencontre Gouvernement – Walis, le processus du développement économique local a figuré parmi les importantes préoccupations des pouvoirs publics. Et le rôle du wali s’est avéré, on ne peut plus, incontournable, dans cette dynamique et cette nouvelle stratégie. Le wali est le premier responsable dans la wilaya mais pas seulement désormais. Il est investi d’un nouveau rôle, celui de premier responsable du développement local. Du coup, le suivi des projets, l’encouragement de l’investissement, l’attractivité de sa wilaya relèvent de ses missions. En somme, une lourde tâche qu’il doit assumer et réussir. C’est en tout cas, l’idée globale, mise en exergue lors des travaux de l’atelier N°1, organisé dans le cadre de la rencontre Gouvernement-Walis, ouverte samedi à Alger. «Le wali devrait, au vu de la nouvelle stratégie de développement décidée par les pouvoirs publics, fondée sur l’attractivité du territoire, être investi de la mission de la mise en valeur des potentialités économiques locales, la promotion et la valorisation des ressources humaines», souligne ainsi la note de présentation de cet atelier.
S’il est vrai que le premier responsable de la wilaya bénéficie de larges prérogatives à l’effet de mettre en symbiose des moyens, des compétences et des organisations au niveau local, en accordant une place de choix à la gestion participative des citoyens dans les affaires de la cité, il doit également «agir en qualité de leader et de moteur de développement local», est-il indiqué dans cette note. Le rôle «prépondérant» du wali, en sa qualité de «moteur» de développement dans le nouvel environnement économique, a été au cœur des débats chez les participants à cet atelier. Ceux-là ont également mis la lumière sur «l’interaction et la complémentarité entre le wali et les agences, autorités et offices en charge de la mise en œuvre de la nouvelle stratégie nationale en termes d’investissement et de gestion du foncier économique». L’animation du processus de réflexion et de planification, menée par les communes, notamment dans le domaine économique, à l’occasion de l’élaboration de leurs plans communaux de développement et le rôle de la daïra dans un appui méthodologique et technique aux communes, ont été les autres points débattus. Cela au même titre que son rôle dans l’élaboration du Plan de développement de la wilaya qui met en cohérence les Plans communaux de développement et les Plans et programmes déconcentrés de l’Etat, mais aussi son rôle dans le processus de constitution de la banque de données multisectorielle de la wilaya.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Covid-19 en Chine. Protestations contre la politique «zéro cas»

La colère monte en Chine, ...

Migrations. Les 27 décident d’un plan d’urgence

Ne «pas reproduire »la crise franco-italienne ...

Royaume-Uni. La grève des infirmières symptomatique d’un système de santé à genoux

Des délais d’attente de traitements ...

COVID-19 en Chine. Confinement autour d’iPhone city

Le confinement survient après de ...

Un colonel des Gardiens de la révolution iraniens assassiné à Damas. Téhéran accuse Israël

Un colonel des Gardiens de ...