Accueil » ACTUALITE » Prise en charge des affaires de la diaspora. Tebboune réaffirme son engagement

Prise en charge des affaires de la diaspora. Tebboune réaffirme son engagement

Le président Tebboune demeure à l’écoute des préoccupations de la communauté nationale établie à l’étranger. A l’occasion de la commémoration de la Journée de l’émigration, coïncidant avec les tragiques événements du 17 octobre 1961, lorsqu’une grande manifestation pacifique à laquelle avaient appelé des civils patriotes algériens à Paris, fut réprimée avec une rare violence, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, n’a pas manqué de réitérer ses engagements et ceux de l’Algérie nouvelle, à l’égard de la communauté nationale résidant à l’étranger. L’Algérie vit depuis un certain temps de nouvelles «attaques» de désinformation et d’intox destinées à semer le doute chez la diaspora algérienne, au moment où le pays a boosté son économie, relancé les grands projets de partenariat avec les investisseurs étrangers, rehaussé son image et la «Destination Algérie», et surtout bel et bien redéployé sa diplomatie extérieure notamment économique, non sans renforcer et perfectionner les représentations diplomatiques consulaires.
De même que durant la révolution algérienne 1954-1962, cette diaspora est en train de déjouer les complots sordides qui visent l’Algérie. Elle publie à chaque fois, en toutes circonstances et lors des évènements et fêtes nationaux, des démentis de tic toc, de communiqués de soutien et d’attachement à sa Patrie qui démontrent encore une fois qu’elle reste enracinée dans son pays:l’Algérie, tout en étant fidèle au serment pris devant ses glorieux chouhadas. Il s’agit de l’Algérie qui les a vu naître, grandir puis devenir les hommes et femmes de demain. A propos de cette nécessité de la protection des intérêts des membres de la communauté nationale établie à l’étranger, le président Tebboune en avait fait son cheval de bataille, lors des ses derniers périples dans les capitales européennes que ce soit à Lisbonne, à Moscou ou à Rome ou Doha. Dans son message, le président Tebboune a salué, lundi, le haut sens de patriotisme dont font montre les enfants de l’Algérie établis à l’étranger à chaque échéance nationale et en toutes circonstances. « Il me plait de vous adresser, à vous membres de la communauté partout dans le monde, mes salutations et de me recueillir à la mémoire des vaillants chouhada, tombés en martyrs en cette journée douloureuse », a écrit le président de la République, dans son message à l’occasion de la Journée nationale de l’émigration, commémorant les massacres du 17 octobre 1961. « Je voudrais, aussi, saluer le haut sens de patriotisme dont font montre les enfants de l’Algérie établis à l’étranger », lit-on de même source. C’est ce même esprit, poursuit-il, qui « les anime pour faire face aux mensonges et aux campagnes enragées menées par des officines hostiles à l’Algérie, au moment où notre pays franchit des pas inédits dans l’édification de l’Algérie nouvelle ». Et d’ajouter: « C’est pour cette même Algérie que nous nous étions engagés, devant notre vaillant peuple, à en jeter les bases institutionnelles et à amorcer son décollage économique, avec pour leitmotiv la préservation de la dignité du citoyen et la primauté des intérêts suprêmes du pays ». La commémoration de la Journée nationale de la migration nous offre, souligne le président de la République, « l’opportunité de dire toute notre fierté des gloires et des épopées de notre histoire nationale, mais aussi de renouveler notre fidélité au serment fait aux chouhada qui se sont sacrifiés pour que vive l’Algérie libre et digne. Des gloires et des épopées qui s’ajoutent au riche legs de la lutte en Algérie depuis de très longues années, pour l’ériger en source d’inspiration à laquelle s’abreuveront les générations successives ». Le président de la République a saisi cette occasion pour « réaffirmer le souci permanent de l’Etat de prendre en charge les affaires de notre communauté partout dans le monde, notamment à travers la mobilisation de nos représentations diplomatiques et consulaires pour promouvoir les meilleurs mécanismes de prise en charge des besoins des membres de notre communauté, consolider les acquis réalisés en leur faveur ces dernières années, veiller à se rapprocher d’eux et à écouter leurs préoccupations et coordonner avec les autorités habilitées au sein des institutions de l’Etat pour suivre ces préoccupations et les traiter, de manière sérieuse et dans des délais raisonnables ».

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

108 milliards de centimes pour la Commune d’Oran. «Est-ce une valeur déductible de la fiscalité ou une compensation du FFCL ?»

La commune d’Oran vient de ...

Des réductions de 10 à 25 % durant le mois de Ramadhan. Aucune hausse des prix ne sera tolérée

Les Algériens peuvent s’estimer heureux ...

La pionnière du syndicalisme féminin oranais Keltoum Abderahmane n’est plus. Décédée le jour de la création de l’UGTA

Un pilier du militantisme et ...

Resserrement des rangs pour l’édification de l’Algérie nouvelle. Le discours optimiste de Tebboune

Comment édifier une Algérie nouvelle ...

Main d’œuvre de la formation professionnelle dans le secteur industriel et les entreprises. Taux d’intégration: plus de 60%

Le secteur de la formation ...