Accueil » ACTUALITE » Prévention des séismes en Algérie. Un système d’alerte pour réduire les pertes

Prévention des séismes en Algérie. Un système d’alerte pour réduire les pertes

Réduire les risques de séismes en Algérie, est- ce possible ? Comment l’Algérie compte-t-elle y faire face ? Faudrait-il adopter une nouvelle loi, un nouveau code sur la prévention sur ce type de risques ? L’Algérie est assise sur un important « vivier » à risque sismique ce qui, selon certains spécialistes du domaine, met en avant, l’impérieuse nécessité de prévenir les catastrophes du moins à court et long termes. Du fait du développement local important qui s’y fait ces dernières années et une grande cadence avec évidemment son lot de constructions en hauteur surpeuplées et de grattes ciels habités et ses grands édifices, il est devenu somme toute indispensable de préserver ces acquis en les conservant et en les mettant à l’abris d’aléas, notamment sismiques, grâce à l’élaboration de cartes d’identification numérisées de foyers potentiels à risque sismique mais aussi à des études béton géosismiques, employant les technologies modernes sur la nature des sols et la géographie des sites. Les experts algériens et internationaux sont unanimes à dire que le système national de prévention contre les séismes doit être mis à jour, eux qui ont durant longtemps remis sur la table l’inextricable problématique de la vulnérabilité des sols en Algérie et les surcoûts induits par les défaillances en termes de constructions en hauteur dans les parties à risque sismique. Cette problématique a été mise à jour par les experts en l’urbanisme après les leçons tirées du séisme de Boumerdes et de tout ce qui l’avait entouré comme zones d’ombre et incidences sur le plan de pertes. Depuis, l’Etat algérien animé par la volonté manifeste de réorganiser l’urbanisme national et par là même préserver les vies humaines, en optant pour un mode de développement et d’aménagement plutôt « réfléchi» et sans impact, a légiféré les instruments et adopté les lois réglementaires nécessaires dans le cadre de la protection contre les risques sismiques sous toutes ses formes. L’un des experts algériens, à notoriété internationale, a dernièrement appelé à la mise en place d’un système d’alerte performant contre les séismes en Algérie. Il suggère surtout de mettre en œuvre une stratégie de prévention exploitant les dernières avancées technologiques. Le Professeur Mustapha Maghraoui, directeur des études à l’Institut de physique du globe de Strasbourg (France), a en effet mis en avant l’importance de mettre à jour le système national de prévention des séismes en Algérie pour suivre les dernières technologies et réduire les pertes. En effet, il souligne l’urgence de mettre à jour le système national de prévention des séismes en Algérie pour l’aligner sur les dernières avancées technologiques. Lors d’une conférence sur l’évaluation des risques sismiques et leur impact sur le développement social et économique, organisée par l’Académie algérienne des sciences et technologies, le professeur Maghraoui a exhorté au développement du système d’alerte sismique pour réduire les risques de ce type de catastrophe. En tant qu’expert et conseiller en recherche et analyse des grands risques, Maghraoui souligne la nécessité de moderniser le système national de prévention des séismes pour réduire les pertes. Entre 1954 et 2022, l’Algérie a connu au moins 19 séismes, provoquant des milliers de décès et d’énormes pertes matérielles. L’État s’est engagé à prendre en charge les victimes, notamment en ce qui concerne les compensations. Maghraoui souligne également l’importance de développer les missions des compagnies d’assurance en Algérie et de promouvoir une culture de l’assurance habitation parmi les Algériens. En abordant le rôle des services de protection civile dans la sensibilisation aux risques de catastrophes naturelles, le conférencier a salué les efforts des missions envoyées en Syrie et en Turquie après le séisme qui a frappé la région en février de l’année dernière. La modernisation du système de prévention des séismes en Algérie est donc une étape cruciale pour réduire les pertes humaines et matérielles causées par ces catastrophes naturelles. Investir dans la recherche, améliorer les systèmes d’alerte et renforcer le secteur de l’assurance sont des actions essentielles pour protéger les populations et favoriser le développement durable du pays.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ras Al Ain. «800 autres familles seront relogées, ce qui porte le total à 2.100»

Après le report décidé en ...

Le wali d’Oran lors de Journée nationale du Chahid : «Les martyrs de la Révolution une «référence» pour la résistance palestinienne»

Les réactions en cascade des ...

Cessez-le-feu immédiat à Gaza. Le travail colossal de l’Algérie à l’ONU

Près de 30.000 personnes sont ...

Journée nationale du chahid. Le wali préside la cérémonie de distribution de 2.500 logements

Le wali d’Oran Sayoud Saïd ...

Les autorités locales mettent le paquet pour la journée de chahid. Distributions de logement à Gdyel, Béthioua et Misserghine

La Journée nationale du chahid ...