Accueil » ORAN » Pour une meilleure gestion des risques d’inondations. El Braya branchée à la station d’épuration d’El Kerma

Pour une meilleure gestion des risques d’inondations. El Braya branchée à la station d’épuration d’El Kerma

Bien que la région n’ait connu que de petites et rares averses, durant cet actuelle période d’hiver, les risques liés aux intempéries, taraudent les esprits des résidents de la commune d’El Braya. En effet, cette bourgade qui a connu une expansion démographique importante et anarchique de point de vue urbanistique, est confrontée, constamment, à la menace des inondations et de la montée des eaux pluviales. A vrai dire, les espaces urbains dans la région sont menacés par des aléas naturels récurrents, qui ont provoqué, au cours des années précédentes, des dommages importants. Souvent situées à proximité des fleuves, les villes ont payé un lourd tribut aux inondations. Face à la persistance de ce risque, le pays a mis en place un dispositif de gestion. Celui-ci n’est pas spécifique aux espaces urbains, il s’applique de manière homogène à tout le territoire. Cependant, la commune d’El Braya n’a, jusqu’à présent, pas profité des bienfaits de cette politique. En effet, de multiples écueils se dressent devant la mise en application des directives liées à la gestion des risques d’intempéries. Sur le cas de la commune d’El Braya, le président de l’Assemblée Populaire Communale, M. Achour en l’occurrence, révèle que l’origine des points noirs qui renaissent après chaque importante averse, sont les résultats des constructions et des travaux. «Plusieurs regards sont bloquées, à la suite des jets des déchets de construction. Pour sa part le réseau d’assainissement n’est pas à son meilleur état. Résultat des comptes nous rencontrons des difficultés, durant chaque saison d’hiver», révèle le président d’APC. Et de poursuivre : «Une étude globale est en cours d’élaboration par nos services, au profit de la ville, et ce, afin de mettre en place un plan de prévention contre les menaces d’inondation. Pour ce faire, la fiche technique du projet de réhabilitation du réseau d’assainissement est en réalisation. Il s’agira, également, de connecter le réseau avec de nouveaux canaux». Enfin, un projet de taille visera à brancher le réseau des eaux pluviales avec la station d’épuration d’eau d’El Kerma, ce qui permettra de gagner sur tous les coups, à savoir garantir une gestion fiable des intempéries et utiliser les eaux pluviales à bon escient, indique-t-on.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Alors que le marché communal demeure inoccupé. Les vendeurs à la charrette préfèrent les rues

En dépit de l’ouverture du ...

Il emboite le pas au poisson frais. Le surgelé également hors de portée!

Le poisson ne se pose ...

Enième coupure d’eau au Pôle urbain Ahmed Zabana. Les colporteurs ambulants jubilent

L’eau ne coule plus dans ...

Distribué en peu de quantité à l’AADL « Ahmed Zabana » La crise du lait en sachet coïncide toujours avec le Ramadhan

Avec l’arrivée de chaque Ramadhan, ...

Premier jour du Ramadhan à l’AADL Ahmed Zabana. Les commerçants en profitent, les citoyens en déclin

Alors que la population oranaise ...