Accueil » ORAN » Pour ressusciter les belles plages de Bousfer de jadis. Près de 20 constructions illicites démolies

Pour ressusciter les belles plages de Bousfer de jadis. Près de 20 constructions illicites démolies

La commune de Bousfer de la partie du littoral Ouest d’Oran connue pour ses belles plages dorées et situées l’une à côté de l’autre, tente par tous les moyens de se faire une place dans le cercle étroit et concurrentiel des plages les plus coquettes d’Algérie à la faveur du lancement de plusieurs opérations de mise à niveau et de préservation de l’environnement, de réfection de l’éclairage public, de la voirie et d’installation de réseau d’assainissement dans le cadre de la préparation de la saison estivale 2023. Cette commune qui a déjà inscrit à son indicatif et lancé sur le terrain plusieurs opérations dans le cadre du programme PCD, a bénéficié d’une deuxième enveloppe de 26 milliards de centimes dans le cadre du Fonds commun des solidarité des collectivité locales (FFCL) a pu certes sortir la tête de l’eau mais grâce aux efforts et à l’accompagnement des autorité locales dans le domaine de la préparation de la saison estivale, aspire tout de même à peaufiner certaines opérations comme l’embellissement de Bousfer plage et la lutte contre les constructions illicites aux abords des plages, programme auquel le maire Bouzidi Mokhtar dit consacrer tous les moyens nécessaires étant donné que ces deux opérations sont considérées comme des priorités. «Dans le cadre de l’important programme mis en œuvre par les autorités locales de la wilaya d’Oran, consistant en la démolition de toutes les constructions illicites érigées aux abords des plages à l’approche de la saison estivale, nous avons intervenu ce mercredi 24 mai sur Bousfer plage où nos services techniques ont pu démolir 7 constructions illicites dont la majorité appartenaient aux pécheurs munis de chalutiers et le total des constructions illicites citées éradiquées, a ainsi atteint une vingtaine (20) courant 2023», a indiqué le maire de Bousfer. Il y a lieu de noter que cette commune balnéaire exprime des besoins de financement de l’ordre de 10 milliards de centimes pour pouvoir mener à terme toutes les opérations liées aux préparatifs de la saison d’été et du tourisme.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Projet de réalisation d’une zone franche et d’une route Tindouf-Zouerate. Algérie-Mauritanie: Nouvelle étape historique

L’Algérie tient à renforcer sa ...

Etude de réhabilitation du Marché de la Bastille. Un projet estimé à plus de 60 milliards de centimes

Le marché populaire des fruits, ...

Ras Al Ain. «800 autres familles seront relogées, ce qui porte le total à 2.100»

Après le report décidé en ...

Le wali d’Oran lors de Journée nationale du Chahid : «Les martyrs de la Révolution une «référence» pour la résistance palestinienne»

Les réactions en cascade des ...

Cessez-le-feu immédiat à Gaza. Le travail colossal de l’Algérie à l’ONU

Près de 30.000 personnes sont ...