Accueil » SPORT » Pour rattraper l’énorme retard accusé. MCO: Cherif El-Ouazzani en alternative?

Pour rattraper l’énorme retard accusé. MCO: Cherif El-Ouazzani en alternative?

Alors que les autres formations de l’élite professionnelle nationale s’apprêtent à reprendre le chemin des entrainements pour préparer la nouvelle saison, le Mouloudia d’Oran est toujours dans une double-impasse, institutionnelle et sportive.
Sans direction après la dissolution de la société sportive par actions qui gérait l’équipe-première et sans staff technique après le départ d’Omar Belatoui vers l’US Oued Souf, nouveau pensionnaire de la Ligue 1-Mobilis, les Rouge et Blanc stagnent dans l’incertitude. Le silence radio d’Hyproc n’a, en parallèle, fait qu’obscurcir l’horizon. A bout de nerfs, les supporters ne savent désormais plus qui croire ou qui démentir. Beaucoup d’informations et de rumeurs, souvent contradictoires, pullulent sans pour autant qu’une décision officielle ne vienne séparer le bon grain de l’ivraie. Au milieu de tout ce brouillard, d’aucuns tentent de sauver, au moins, les apparences en assurant au Mouloudia une préparation estivale avec le peu de moyens disponibles. On reparle, en effet, avec une certaine insistance ces dernières heures de la probable nomination de Si Tahar Cherif El-Ouazzani en tant que coordonateur technique, le temps que la filiale de la Sonatrach concrétise sa démarche de reprendre le club puis d’y installer un staff technique digne de ce nom. La mission qui serait proposée au champion d’Afrique des nations 1990 serait de réunir les joueurs encore sous contrat et de convaincre les recrues ciblées d’accepter le challenge à même de pouvoir avoir sous sa coupe un groupe de vingt-cinq éléments pour pouvoir entamer le travail foncier de la préparation estivale. En stage de formation à Alger tout au long de la semaine qui vient de s’écouler, Si Tahar Cherif El-Ouazzani devrait également être épaulé par son ancien manager général Zoubir Ouasti ainsi que par Sofiane, le fils de l’ancien président du MCO, Kacem Elimam.
Cela au moment où d’autres tentent de placer des joueurs et un technicien étranger sur la liste des éventuelles recrues alors que les supporters mouloudéens avaient révoltés sur les réseaux sociaux pour refuser toute approche d’un pseudo-manager, rejetant toute idée de voir le MCO collaborer avec lui ou engager l’un de ses éléments.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le MCO joue très gros face à l’US Souf. Belatoui: «Il faudra faire très attention …»

Dans sa quête de maintien, ...

Bouzidi motive ses joueurs avant de recevoir l’USS MCO: Motrani, Guenina et Salah toujours convalescents

De nouveau hors de la ...

La FAF n’a pas (encore) trouvé le successeur de Belmadi. Petkovic, choix par défaut ?

Près d’un mois après l’humiliante ...

A la faveur du point acquis de haute lutte à Béchar. Le MCO retrouve un brin de sérénité

Il fallait voir les larmes ...

Pour avoir perdu 40 points et dégringolé de 13 étages. L’Algérie chute à la 43ème place mondiale!

Comme il fallait bien s’y ...