Accueil » ACTUALITE » Pour les Algériens vaccinés au Sinovac. 45 pays ouvrent leurs frontières

Pour les Algériens vaccinés au Sinovac. 45 pays ouvrent leurs frontières

C’est le mois d’Août, où passer son congé? C’est un peu la question que se posent bon nombre d’algériens vaccinés contre le Covid. «Vacciné? suis-je disposé du test PCR» s’interroge un algérien voulant entrer en France. Il n’est pas le seul, des centaines d’algériens le rejoignent. Pour la France «vacciné ou pas», seuls les tests vous aident à y accéder.

 

C’est le courroux chez les voyageurs algériens vaccinés à propos du «Pass corona» sachant que la France, pays de prédilection pour beaucoup d’algériens, ne reconnaît pas les vaccins chinois. Dans ce cas, quels sont les autres pays du vieux continent où les vaccinés échappent aux restrictions ? On sait que la Chine entrouvre ses frontières aux personnes vaccinées au Sinovac. Les voyageurs algériens ne devraient pas en principe avoir de problème tandis que l’UE manifeste toujours ses «réticences» à l’égard des vaccins russe «Spoutnik» et Chinois au moment où la Grèce et Chypre conditionnent aux touristes la vaccination tout court (2 doses de vaccin) sans restrictions . Donc, théoriquement la France ne se suffit pas du «passeport vaccinal» et impose en plus le type de vaccin, un test «Négatif» antigène de moins de 48h et un test PCR de moins de 72 heures. Et les voyageurs algériens dans tout cela ? La «bataille» des annonces de réouverture des frontières sur fond de campagne masquée joliment et discrètement, menée par des «lobbies» médicaux et autres «labos» étrangers spécialisés cherchant coûte que coûte à imposer leurs vaccins aux frontières, continue de nourrir les feux de la rampe de l’actualité du tourisme cet été, une saison propice mais où le tourisme mondial enregistre le plus bas niveau de ses revenus jamais atteints d’ailleurs auparavant. Ce secteur si stratégique est otage de procédures drastiques imposées par les pays d’accueil notamment ceux de l’UE et où seuls les pays qui produisent les vaccins contre le Covid dictent leur règle en matière de voyages. La France par exemple ne reconnaît toujours pas les vaccins Sinovac et Sinopharm. Les voyageurs algériens ne peuvent entrer en territoire français que s’ils sont immunisés par un vaccin homologué par l’Agence Européenne du médicament. Une question : les vaccins chinois sont-ils homologués par l’Union européenne ? Quels sont les pays où les algériens sont autorisés à y accéder ? Quel est le type de vaccin qui y est reconnu ? Pour l’heure, la vaccination au sinovac est acceptée par 45 pays du monde. Concours de circonstances, c’est ce même pays qu’est la France qui ne reconnaît pas les vaccins chinois et dont les touristes rencontrent des problèmes à l’étranger. Même problème, en effet, auquel font face les français de l’étranger dans la mesure où quatre vaccins seulement sont reconnus par l’UE alors que l’OMS en a rajouté quatre supplémentaires dont ceux de la Chine Sinovac et Sinopharm. Selon le journal électronique Dzair Daily qui rapporte l’information, 45 pays ouvrent leurs frontières aux Algériens vaccinés au vaccin chinois, Sinovac et pourront effectuer le voyage à travers notamment la compagnie nationale, Air Algérie. Actuellement, plusieurs pays à travers le monde reconnaissent le vaccin le plus utilisé en Algérie. A savoir, le vaccin chinois Sinovac. Celui-ci est reconnu dans 45 pays à l’échelle internationale, et qui ouvrent ainsi leurs frontières aux Algériens vaccinés au Sinovac, désirant effectuer le voyage vers ces pays à travers la compagnie aérienne algérienne, Air Algérie. Dzair Daily détaille cette liste dans une édition du 6 août 2021. Dans le détail, il s’agit d’une grande partie des pays arabes. Une poignée de pays européens. Pour le reste des pays, ils sont éparpillés un peu partout dans le monde. On commence tout d’abord avec le peu de pays de l’espace Schengen qui reconnaissent le vaccin le plus disponible en Algérie, en l’occurrence le chinois Sinovac. On cite notamment, l’Espagne, la Suisse, les Pays-Bas, la Finlande, la Grèce et l’Islande et à des proportions gardées la Géorgie. C’est une bonne nouvelle qui s’annonce pour les voyageurs vaccinés au Sinovac notamment les algériens voyageant à travers le monde. Ensuite, on a l’Arabie Saoudite, qui a d’ailleurs, récemment, ouvert ses frontières aux touristes, notamment aux pèlerins étrangers. Djalia Dz relate l’information. Pour le reste, il est question de la Tunisie, la Turquie, l’Egypte, la Malaisie, l’Albanie, la Géorgie, le Paraguay. On a aussi l’Arménie, les Philippines, l’Azerbaïdjan, Hong Kong, la Serbie qui reconnaissent, aussi, le vaccin Sinovac. Pareil pour le Bangladesh, la Macédoine, le Tadjikistan et la Colombie. En outre, l’Afrique du Sud, le Brésil, l’Indonésie, Kazakhstan, Cambodge, Sri Lanka, Chili, Laos, ainsi que le pays producteur du vaccin, la Chine l’approuve. On parle également de la Thaïlande, la République Dominicaine, le Mexique, le Togo, Timor Oriental. Le Népal, l’équateur, Oman, l’Ukraine, le Salvador, le Pakistan, l’Uruguay, le Panama et enfin le Zimbabwe. Selon certains échos, il se pourrait qu’il y ait encore plus de pays qui rejoignent la liste sus-citée à reconnaître le vaccin chinois à l’entrée de leur territoire.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

14 stations de dessalement opérationnelles et plusieurs projets en cours de construction. 3,7 millions m3/jour de production d’ici fin 2024

Quel avenir pour les ménages ...

Crédits alloués par l’Etat aux PCD et PSD dans la wilaya d’Oran. Une augmentation de 15,34 milliards de DA contre 12,30 milliards de DA en 2023

Les crédits de paiement alloués ...

Des mégaprojets et des investissements attendent leur finalisation d’ici 2027. L’Algérie bientôt sur le podium des puissances économiques

L’Algérie se métamorphose depuis 2019 ...

Campagne nationale de Pêche du thon rouge. Oran participe avec plus de 116 tonnes et 02 navires thoniers

Pas moins de 116, 4723 ...

Le paysage préélectoral s’installe progressivement. Course à la présidentielle

La décision du Président de ...