Accueil » ORAN » Pour faire face aux diverses maladies. A quand l’opération de désinfection des bus et taxis?

Pour faire face aux diverses maladies. A quand l’opération de désinfection des bus et taxis?

Les usagers du transport urbain à Oran continuent toujours d’emprunter des bus sales, crasseux, devenus à la longue de véritables clusters ambulants. Leurs propriétaires ne semblent guère se soucier des règles de prévention ou des lois mettant encore plus en péril la santé du citoyen. Marre de voir les Oranais prendre des bus sales, en piteux état et conduits par des chauffards. Marre de voir les bus d’Oran polluer le paysage et nos poumons. Les citoyens se plaignent des bus de transport urbain ou comme ils les appellent :  »les bus de la honte ». La presse n’a cessé d’évoquer ce problème de bus dont l’âge moyen est de plus de 10 ans.
Malheureusement, aucune mesure salutaire n’a été prise par les responsables surtout ceux chargés de ce secteur qui sont hors champ de ce qui se passe dans le transport à Oran. Un chauffard qui sirote son café avec une cigarette à la main pour ne pas dire autre chose que tout le monde sait, en cette période de crise sanitaire qui nécessite la désinfection continue de tous les moyens de transport ; les bus sont sales où la poussière côtoie le papier partout, des vitres teintées de crasse et d’empreintes, des sièges déchirés et des receveurs en tenue non adéquate, qui ne s’inquiètent que de remplir la caisse. La commune devrait prendre des mesures urgentes pour procéder à la désinfection des bus et des taxis et en même temps, renflouer les caisses de la trésorerie communale; les transports en commun sont dans de nombreux cas, mal ventilés et présentent de nombreuses surfaces (poignées, sièges, etc.) susceptibles d’être contaminées par des microbes et différents germes. En d’autres termes, les transports publics constituent d’importantes sources de transmission de maladies. Les transports en commun à Oran doivent subir l’opération de désinfection pour lutter contre toutes sorte de maladies dans les bus concernant les symptômes et les moyens de prévention contre la Covid-19 qui est de retour dans certains pays.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Circulation routière. Un calvaire quotidien

En dépit des mégaprojets réalisés ...

USTO. Prolifération inquiétante des chiens errants

En l’absence d’une lutte efficace, ...

St Hubert, Protin, les Mimosas, les Amandiers… Des extensions anarchiques

«Ce qui est insolite à ...

Aires de stationnement. Le manque de parking à l’origine des embouteillages

Le phénomène des stationne-ments anarchiques ...

Environnement. L’entretien de la ville repose sur le quotidien des citoyens et les moyens de la collectivité

La propreté des rues et ...