Accueil » MONDE » Pour contrer une Chine conquérante. Antony Blinken en tournée dans le Pacifique

Pour contrer une Chine conquérante. Antony Blinken en tournée dans le Pacifique

Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, est en tournée à partir de mercredi dans la région Asie-Pacifique pour resserrer les liens avec ses alliés et mettre un frein aux ambitions chinoises. Pendant ce temps… Alors que la crise ukrainienne s’intensifie, le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, a entamé, mercredi 9 février, une tournée dans la région Asie-Pacifique pour y consolider des partenariats locaux face à une Chine conquérante. Antony Blinken doit passer trois jours à Melbourne pour une réunion des ministres des Affaires étrangères du « Quad », une alliance des Etats-Unis avec l’Australie, l’Inde et le Japon, que Washington espère voir devenir un rempart efficace contre les volontés de domination régionale de la Chine. Le secrétaire d’Etat américain y rencontrera des hauts fonctionnaires australiens, dont le Premier ministre, Scott Morrison, avec qui il devrait tenter de renforcer l’alliance militaire trilatérale « Aukus » (Australie, Royaume-Uni, Etats-Unis), annoncée en septembre pour contrer la Chine. Canberra a acheté des sous-marins nucléaires américains dans le cadre de cette alliance. Après son départ d’Australie prévu samedi, Antony Blinken doit aussi faire une escale à Fidji pour s’entretenir avec plusieurs dirigeants d’îles du Pacifique, en personne ou virtuellement, dont beaucoup sont courtisés par la Chine. « Le message principal que portera le secrétaire d’Etat est que nos partenariats tiennent leurs promesses », a déclaré Daniel Kritenbrink, secrétaire d’Etat adjoint chargé du Pacifique et de l’Asie orientale. « Le ‘Quad’ est un composant clé en matière économique et sécuritaire de la politique étrangère américaine dans la région indo-pacifique (…) pour contrer l’agression et la coercition ». Créé en 2007, le Quad a été relancé en 2017, lorsque l’Australie s’y est réellement impliquée pour contrer Pékin, accusé notamment d’intimidation et d’expansionnisme militaire en mer de Chine méridionale. Canberra avait participé à des manœuvres communes de cette alliance en 2020, année qui a vu s’affronter plusieurs fois des troupes chinoises et indiennes à propos d’une zone frontalière contestée, poussant New Delhi, généralement non alignée, vers le Quad. La réunion de Melbourne sera également consacrée au Covid-19 et au réchauffement climatique, et préparera l’ordre du jour pour une réunion des chefs d’Etat du Quad prévue vers le milieu de l’année.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le Carrefour de Mostaganem

Douane. L’Inspection Divisionnaire à pied ...

Cessez-le-feu immédiat à Ghaza. Le Conseil de sécurité échoue à faire aboutir les efforts de l’Algérie

Le Conseil de sécurité des ...

3000 requêtes réceptionnées en 2023 par le Médiateur de la république de la wilaya. Plus de 240 dossiers d’investisseurs reçus et transmis au wali

L’usine Renault, production d’Oued Tlélat, ...

Ghaza. 26 pays de l’UE appellent à une «trêve humanitaire immédiate»

Vingt-six Etats membres de l’Union ...

Ghaza. Le bilan dépasse les 29.000 martyrs palestiniens

Le bilan de l’agression génocidaire ...