Accueil » RÉGIONS » Ports de pêche à Mostaganem. L’opération d’enlèvement des épaves se poursuit avec succès

Ports de pêche à Mostaganem. L’opération d’enlèvement des épaves se poursuit avec succès

Afin de s’enquérir des travaux de la commission de wilaya chargée de l’enlèvement des épaves d’embarcation de pêche jonchant les quais des ports de pêche de la wilaya de Mostaganem, notre correspondant s’est approché de Mr Abdelhafid Znassni, directeur de la Pêche et de l’Aquaculture, chargé de piloter l’opération. Ce dernier a fait part des actions en cours relatives à l’opération d’enlèvement des bateaux de pêche abandonnés. Dans sa déclaration, il a rappelé que cette campagne s’inscrit surtout dans un souci écologique. Ces épaves encombraient réellement les plans d’eau et les quais des ports de pêche de la wilaya. Selon lui, une commission fut installée par le wali par arrêté et depuis, la campagne a été lancée au niveau des différents ports le 19 juillet 2022. La commission est donc composée par la Direction de la Pêche, celle des Transports, des Travaux Publics, la Direction des Domaines, des Gardes-côtes, de la Société de Gestion des Ports de Pêche, et par la Police des Frontières. Parlant de la campagne elle-même, le président a indiqué que 39 embarcations de différents tonnages furent recensées. Une partie des bateaux ciblés par l’enlèvement se trouvaient en cale sèche soit un nombre de vingt cinq dans un état de dégradation très avancé et quatorze occupaient les plans d’eau au niveau des ports de la Salamandre, de Sidi Lakhdar, ainsi que du port commercial. Selon le président, les missions de la commission seraient destinées à débarrasser les ports de pêche des épaves de bateaux de pêche dont certains quasi-irrécupérables, ayant été inactifs depuis des décennies. A son lancement le 19 juillet 2022, dira-t-il, la commission a procédé au recensement au cas par cas. Un classement a été établi permettant la récupération de quelques navires de pêche. En accord avec les armateurs, la commission a obtenu des garanties pour la remise en état de leurs bateaux les relançant prochainement à la navigation. D’autre part, pour ceux qui sont abandonnés, ils ont été retirés des espaces portuaires pour être placés au niveau des Centres d’enfouissement technique. Cinq au niveau du port de Sidi Lakhdar et un au niveau du port de la Salamandre, affirme le président de la commission. D’autre part, Mr A.Znassni ajoutera que l’opération d’élimination des épaves des bateaux a un objectif qui est celui de dégager les espaces portuaires pour une meilleure gestion des quais. D’un autre côté, la campagne vise à réinstaurer de l’ordre sur les ports facilitant ainsi le trafic maritime. Tous les moyens nécessaires ont été mobilisés pour garantir le succès de cette opération supervisée par le wali et qui intervient, bien entendu, dans le cadre de la mise en œuvre des conclusions du Conseil interministériel, tenu le 16 juin dernier à Alger. De conclure, l’opération d’enlèvement se poursuit dans des conditions optimales car elle est coordonnée par l’ensemble des membres de la commission et par la contribution des professionnels de la pêche.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Développement local à Mostaganem. Les habitants du quartier «Plato» exaspérés

Le Plateau marine était alors ...

Mostaganem accueille la ministre de l’Environnement. La promotion de l’économie circulaire, une priorité

Grâce à une dynamique inlassable ...

Mostaganem. L’efficacité énergétique, on n’en parle de moins en moins

A l’instar des autres localités ...

Logements à Mostaganem. Au-delà de la symbolique de l’Indépendance

A Mostaganem et à l’instar ...

Fête nationale de l’Indépendance à Mostaganem. Un soir de juillet 1962 «El Kariel» marquait une brillante page de son histoire

En cette occasion de la ...