Accueil » ORAN » Pollution des plages. L’incivisme des estivants derrière ce fléau

Pollution des plages. L’incivisme des estivants derrière ce fléau

Les plages sont des lieux de détente au plus près de la nature. Et parfois, elles ressemblent à d’horribles décharges jonchées de détritus divers et variés. La plage a toujours été synonyme de vacances, un lieu de loisirs où l’on peut se reposer tranquillement des vicissitudes du quotidien. Mais parfois, beaucoup trop souvent même ces derniers temps, le sable est recouvert de déchets et d’immondices. Alors plages ou dépotoirs, la saleté est quasi généralisée au niveau de toutes les plages de la wilaya d’Oran. L’heure est grave, trouver une plage propre relève d’un véritable exploit. En raison de la pollution, des plages se sont transformées en dépotoirs à ciel ouvert, la raison dans tout cela réside dans le désengagement de certains élus et responsables de ces villes côtières et l’incivisme des vacanciers et baigneurs, en d’autres termes la négligence des autorités favorise l’indifférence des habitants et des vacanciers. La vie dans la mer est en train de disparaître, on dirait que les citoyens ne sont pas sensibilisés aux questions environnementales à travers leur éducation. Ils développent donc un comportement anti-écologique et surtout anti-civic. À Trouville, Bouisville, Cap-Falcon, Saint-Germain… Des estivants dénoncent le manque de civisme d’une catégorie de citoyens qui abandonnent leurs détritus, bouteilles en plastique, mégots, pots de yaourt sur les plages, nos plages ne sont malheureusement pas propres. En effet, malgré les campagnes de nettoyage menées au début de la saison estivale par certaines communes et associations, la saleté est de retour, avons-nous constaté cette semaine sur plusieurs plages de la Corniche Oranaise. Cette pratique irresponsable et incivique ne date pas d’aujourd’hui, c’est une tradition chez certains citoyens. Nos plages souffrent de tous les excès et débordements, notamment les espaces. Cela devrait donner matière à réaction pour les gestionnaires des villes côtières afin d’engager des opérations de coup de poing de propreté et de la libération surtout du domaine public dans une première étape pour ensuite inscrire dans la durée une action qui devra mettre fin au chaos qui a jusqu’ici régné.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Journée nationale du chahid. Les sœurs Benslimane ressuscitées

Proclamée officiellement le 18 février ...

Hassi Bounif. Triste constat

Hassi Bounif s’est malheureusement métamorphosé ...

Gardiens de voiture. «Il est grand temps de mettre fin à l’anarchie»

Il semble que le phénomène ...

Dégradation, acte de vandalisme et insalubrité. Problématique de la gestion des cimetières

Triste sort pour nos morts ...

Environnement. «Insalubrité: lourdes conséquences sur l’activité et la vie humaine»

Le médecin généraliste, M.Serrour, évoque ...