Accueil » RÉGIONS » Police judiciaire de Bouira. 02 faux monnayeurs arrêtés avec 222.000 DA en fausse monnaie

Police judiciaire de Bouira. 02 faux monnayeurs arrêtés avec 222.000 DA en fausse monnaie

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, les éléments de la brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ), en coordination avec la brigade de police judiciaire de la sûreté de daïra de M’Chedallah, ont démantelé un réseau spécialisé dans le faux et l’usage de faux, la contrefaçon et l’émission de faux billets de banque sur le territoire national. À la suite d’informations reçues par la police judiciaire de la sûreté de daïra, selon lesquelles une jeune fille de 26 ans, en possession de faux billets en coupures de 2000 DA, les faisant circuler dans la région dans le but de les refiler, un plan de sécurité a été élaboré pour arrêter la personne concernée. Cette dernière circulait avec une voiture de couleur grise de marque Kia Picanto. Elle sera appréhendée par des membres de la même division, à l’entrée Est de la commune de Chorfa. Après la fouille du véhicule, un montant de 222 000 DA a été trouvé enfoui derrière le siège du conducteur et un permis de conduire au nom du suspect. Après avoir examiné les billets, en coordination avec les services compétents, il a été défini que la somme d’argent trouvée est falsifiée donc de la fausse monnaie et le permis de conduire était également faux. Dans le prolongement de cette enquête, les investigations ont abouti à la découverte d’une arme à feu de sixième classe (fusil de chasse) ne portant pas le numéro de série et issue d’une source inconnue au domicile de l’intéressée qui a prétendu être la complice de son partenaire dans l‘émission de faux billets de banque. Son acolyte sera arrêté à son tour. Un dossier pénal détaillé a été complété sur l’affaire. L’enquête de cette affaire s’est conclue par l’achèvement de 03 dossiers pénaux contre les suspects pour acte de contrefaçon et d’émission de faux billets de banque sur le territoire national, possession d’arme à feu de classe VI sans permis, contrefaçon et utilisation d’un faux document administratif. Les 02 mis en cause ont été présentés par la suite devant le procureur de la République du tribunal de Bouira.

À propos Hocine Taib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Police de Bouira. Bilan et sensibilisation des usagers au respect du code de la route

Dans un bilan chiffré rendu ...

Bouira. Deux incendies de forêts ont détruit plusieurs hectares et des arbres fruitiers

Deux feux de forêts ont ...

Bouira. Un quadragénaire repêché vivant après une chute dans un puits

Un homme, âgé de 41 ...

Bouira. Une jeune fille retrouvée pendue

Une jeune fille, âgée de ...

Bouira. Deux dealers appréhendés par la police

Les éléments de la police ...

%d blogueurs aiment cette page :