Accueil » RÉGIONS » Police de Mostaganem. Plus de 1.320 comprimés et de fausses ordonnances saisis et 07 dealers arrêtés

Police de Mostaganem. Plus de 1.320 comprimés et de fausses ordonnances saisis et 07 dealers arrêtés

Dans le cadre de la lutte contre toutes sortes de délinquance, notamment celles liées aux délits de trafic de stupéfiants et de substances psychotropes, les forces de police, affiliées à la Sûreté de daïra de Bouguirat, la brigade antistupéfiants et la brigade mobile de la police judiciaire de la sûreté de la wilaya de Mostaganem, ont pu, la semaine dernière, arrêter 07 personnes et saisir plus de 1.320 comprimés hallucinogènes et une quantité de drogue. Outre, de fausses prescriptions médicales et des sommes d’argent (les bénéfices de la promotion) ont été confisquées. La première affaire a été menée par les officiers de la police judiciaire au sein de la Sûreté de daïra de Bouguirat, ce qui a permis l’interpellation de 04 personnes, âgées de 23 à 47 ans et la saisie de 307 comprimés hallucinogènes de diverses natures et d’une quantité de kif traité préparé pour la vente, d’un poids total de 24,5 grammes et d’une somme d’argent estimée à 11.460 DA qui est considérée comme le produit de la promotion. La deuxième affaire a été traitée par les membres de la brigade des Stup effectuant des patrouilles de contrôle dans le centre-ville de Mostaganem, à la suite desquelles deux personnes ont été arrêtées à bord d’un véhicule touristique, âgées de 38 et 44 ans. Plus de 350 comprimés hallucinogènes ont été retrouvés à l’intérieur du véhicule, en plus de 30 ordonnances fictives qui ont été utilisées dans l’opération de fourniture de ces poisons. Les dealers ont exploité le logo d’une organisation caritative pour attirer de manière frauduleuse des personnes ayant des besoins spéciaux et d’autres à faibles revenus, en rédigeant des ordonnances et utilisant des cartes d’identité en leurs noms pour se procurer diverses substances psychotropes. Il a été saisi, entre autres, une somme d’argent estimée à 40.000 DA, représentant les recettes de l’acte criminel. La troisième affaire a été dirigée par la Brigade mobile de police judiciaire (BMPJ) sur la base d’informations de sécurité indiquant qu’une personne était en possession d’une quantité de substances psychotropes. Après un processus de surveillance et de suivi, une arrestation a été effectuée au centre de la ville de Mostaganem où le suspect a été précédemment poursuivi en justice. Il a été trouvé en sa possession une quantité de substances psychotropes, estimée à 660 gélules de Prégabaline et d’une somme d’argent s’élevant à 1.700 DA, considérée comme un revenu de la promotion des toxines.

À propos G. Miloud

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Impliquées dans des affaires de drogue et d’armes blanches. Arrestation de 24 personnes à Mostaganem

Dans le cadre de la ...

Emigration clandestine à Mostaganem. 03 réseaux composés de 06 personnes démantelés et la saisie d’un hors-bord

Dans le cadre de la ...

6ème Sûreté Urbaine de Mostaganem. Arrestation de 02 peintres …volant des bijoux

Dans le cadre de la ...

Police de Mostaganem. 1.042 motos mises en fourrière durant le 1er trimestre 2024

Dans le cadre des efforts ...

Police de Mazagran (Mostaganem). Plus de 3.000 comprimés psychotropes saisis chez 02 dealers

Les membres de la brigade ...