Accueil » ORAN » Pôle urbain Ahmed Zabana. A quand de l’eau sans coupure?

Pôle urbain Ahmed Zabana. A quand de l’eau sans coupure?

Alors que les autres cités et quartiers de la wilaya d’Oran profitent pleinement de l’eau qui coule à flot depuis les robinets, les résidents du nouveau pôle urbain «Ahmed Zabana» restent en marge des préoccupations des décideurs. Et comment, les occupants de la cité dénoncent les deux poids deux mesures appliqués par les services concernés notamment dans la distribution de l’eau. En fait, comment expliquer que les quartiers d’Oran, les plus proches de la cité, sont bien servis avec de l’eau qui ne quittent pas les robinets alors que la cité marche toujours avec le programme d’avitaillement appliqué, depuis quelques mois, lequel ne profite pas vraiment aux résidents. «Je ne comprends pas encore la raison de la nécessité de nous soumettre à un programme alors que dans les autres quartiers, on n’entend plus ce problème qui rend la vie insupportable pour les habitants de la cité», dira un résident qui ne possède pas de citerne d’eau, au niveau de son appartement. La situation est devenue insupportable avec l’avènement de jours de chaleur où les citoyens ont constamment besoin d’eau pour se rafraichir. Il n’y pas que cela, même les tâches ménagères sont parfois reportées à cause du manque d’eau dans les robinets. Une situation qui ne laisse personne indifférent dans la cité. C’est pour cela que plusieurs groupes s’organisent pour aller dénoncer un tas de problèmes qui dérangent leur quotidien notamment la disponibilité de l’eau. Enfin, le sujet a été évoqué à plusieurs reprises par les résidents qui n’ont pas manqué de manifester leur mécontentement. Reste à savoir si les déclarations et les assurances du directeur de la SEOR vont inclure le nouveau pôle urbain Ahmed Zabana.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Alors que le marché communal demeure inoccupé. Les vendeurs à la charrette préfèrent les rues

En dépit de l’ouverture du ...

Il emboite le pas au poisson frais. Le surgelé également hors de portée!

Le poisson ne se pose ...

Enième coupure d’eau au Pôle urbain Ahmed Zabana. Les colporteurs ambulants jubilent

L’eau ne coule plus dans ...

Distribué en peu de quantité à l’AADL « Ahmed Zabana » La crise du lait en sachet coïncide toujours avec le Ramadhan

Avec l’arrivée de chaque Ramadhan, ...

Premier jour du Ramadhan à l’AADL Ahmed Zabana. Les commerçants en profitent, les citoyens en déclin

Alors que la population oranaise ...