Accueil » CHRONIQUE » Pôle & Mic. Trop de dégâts!

Pôle & Mic. Trop de dégâts!

Alger sous les eaux, des images qui font mal. Et pourtant, ce n’est pas la première fois que des villes sont inondées. Il n’y pas qu’Alger qui a connu cette «inondation» alors que ces pluies ont été annoncées des jours auparavant. Ces intempéries ont causé la mort d’un enfant de huit ans à Mila et occasionné des dégâts à Alger, où plusieurs communes ont été inondées. Tebboune a ordonné à la DGSN l’ouverture «immédiate» sur les raisons qui ont causé l’inondation des routes et de certaines trémies au niveau de la capitale, suite aux pluies qui se sont abattues sur plusieurs régions du pays entre lundi et mardi. Tebboune a pris cette décision après le constat des dégâts occasionnés aux infrastructures routières, a indiqué un communiqué de la présidence de la République répercuté par l’ENTV. C’est une bonne initiative à condition que la DGSN ait les moyens et les qualifications de déterminer l’origine des dégâts. Une commission d’experts devra être mise sur pied pour faire le constat et établir un rapport en proposant des solutions. Il ne s’agit pas que d’un laisser-aller de la part des autorités locales, le problème des avaloires et de l’évacuation des eaux pluviales est plus profond que l’on ne pense. Nos routes ont été faites à la «va vite» pour «absorber» la colère des citoyens et sans respect des normes internationales. Des «malfaçons» ont été notées sur l’autoroute qui devrait être un «joyau». Les maires n’ont pas «tout» le pouvoir pour stopper des travaux ou fermer une route quand il s’agit d’une «mauvaise» route ou de la chaussée. La majorité des routes ont été refaites au temps où la corruption faisait rage. Et il n’y a pas que les routes qui sont en mauvais état et présentant même des dangers, nos trottoirs sont aussi un danger et un moyen de se remplir les poches pour certains. Des trottoirs sont souvent «retapés». Que dire aussi des logements sociaux? Ce n’est pas normal que le bénéficiaire d’un logement social puisse refaire l’électricité, l’eau, le gaz et des travaux alors que ce logement a été contrôlé par les services compétents. Il faut revoir le système de contrôle et d’inspection. Donner plus de pouvoir aux organes de contrôle. Le respect des normes devra être une «vertu».

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La pièce détachée, l’autre épine !

Depuis la pandémie, la pièce ...

Début de la cinquième vague?

Un millier de cas de ...

Situation détendue pour le blé !

La crise du blé est ...

La CNR dans le rouge!

La Caisse nationale des retraites ...

Le pétrole, casse-tête de l’OPEP

Comme prévu, l’OPEP a convenu ...

%d blogueurs aiment cette page :