Accueil » Point de Vue » Point de Vue. Une ANP éternellement présente sur les champs de ses batailles

Point de Vue. Une ANP éternellement présente sur les champs de ses batailles

Par A. Benabdellah

Il ne serait guère possible de relater, dans cette exiguïté, toutes les prouesses réalisées sur les champs de combat par l’ANP et ce, dans les divers fronts de défense de la patrie. Ses exploits s’étalent de la lutte contre la criminalité organisée, à la lutte contre les résidus du terrorisme, encore disséminés, un peu partout, sur le territoire national. Le crime organisé touche, également, plusieurs variantes : La contrebande des denrées de première nécessité, le trafic de drogue, d’or et d’armes, en passant par les réseaux de passeurs de migrants clandestins. C’est toute une panoplie d’actes subversifs, que l’on ne cesse de faire subir au pays, en vue de l’affaiblir et le rendre vulnérable, à toute influence négative. Tout dépendrait de la force et de la détermination de la direction politique du pays, comme de sa faiblesse, de sa nonchalance et de sa disponibilité à se laisser faire. La nouvelle direction politique aurait insufflé une nouvelle énergie dans les différents corps de sécurité, notamment dans la désignation de nouveaux commandements à leur tête. La fameuse et décevante histoire des sept quintaux de drogue blanche, en provenance de l’Amérique latine et interceptée au port d’Oran, avait, rappelle-t-on, marqué très fort tous les Algériens… C’était un signe attestant que l’Etat algérien n’est plus ce qui était autrefois. Et que la situation s’est dégradée au plus bas niveau. Dans sa lutte contre le terrorisme, l’Algérie, le gouvernement et le peuple, restent unis, en vue de faire perdurer, même au détriment de plusieurs générations et même si elle va nous coûter des sommes faramineuses. Peu importe, l’essentiel c’est que nous allons continuer à être déterminés à mettre un terme à ce phénomène nuisible, tant que ce dit phénomène macabre est déterminé à nous faire subir ses affres. Voilà, maintenant, environ une trentaine d’années depuis, que le terrorisme avait fait son entrée solennelle en Algérie. Il a laissé, derrière lui, des massacres légendaires. Il continue, tout de même, à survivre, bon gré mal gré. De l’autre côté du champ de bataille, les forces nationales militaires et sécuritaires sont, également, déterminées, plus que jamais, à continuer la lutte, et l’œil vigilant de tous les Algériens restera concentré à jamais. Seulement, il faudrait frapper fort, quand il faudrait frapper et là où, il faudrait frapper. Le terrorisme qui se déguise par des interprétations religieuses forcenées ou la contrebande transnationale qui est mue par le profit et la cupidité, en bradant l’économie nationale, forme les côtés pile et face d’une seule et même pièce de monnaie.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Giorgia Meloni en Libye pour signer un méga-contrat gazier

L’Italie, comme les autres pays ...

Barrage de la Renaissance. Le Soudan en accord «sur tous les points» avec l’Éthiopie

Le Premier ministre éthiopien Abiy ...

Relations avec la France. Le Burkina Faso s’inspire-t-il du Mali?

Le porte-parole du gouvernement du ...

Départ des troupes françaises. Le Burkina Faso confirme

Le porte-parole du gouvernement du ...

La France «non grata» dans la Patrie des Hommes intègres

Citée par l’Agence France Presse, ...