Accueil » CHRONIQUE » Point de Vue. C’est pour quand alors?

Point de Vue. C’est pour quand alors?

Par B. Nadir

La rentrée scolaire est sur toutes les lèvres. On ne sait pas quand nos enfants reprendront le chemin de l’école. Mieux, nous ne savons pas comment l’école s’adaptera aux règles barrières en ce temps de pandémie. Tebboune a affirmé qu’il ne prendra pas seul la décision d’ouvrir les écoles, au titre de l’année scolaire 2020-2021, mais en concertation avec le Comité scientifique et les médecins. « Je ne prendrai pas seul la décision d’ouvrir les écoles, et cette décision ne sera pas autoritaire mais prise de concert avec les médecins algériens et le Comité scientifique national qui assumera ses responsabilités », a indiqué le Président Tebboune lors d’une entrevue avec les représentants de médias nationaux diffusée dimanche. Tebboune évoque, au demeurant, les exemples en occident qui ont décidé de rouvrir les écoles puis de les refermer dans certaines localités. Des localités qui ont été contraintes de fermer les écoles après avoir constaté que les enfants étaient exposés, eux aussi, à la contamination au coronavirus, s’interrogeant, par là même, « si l’objectif est d’appliquer le programme d’enseignement ou de protéger le citoyen ». Il est clair que si la pandémie reprenait, les écoles comme tant d’autres édifices fermeront. Cela est « logique ». Mais ce qui intrigue, y aura-il un plan de mesure sanitaire avec adaptation de programme et d’emploi du temps ? on ne le sait pas alors qu’auparavant il aurait été question que la classe ne devrait pas dépasser les 20 élèves. Comme il y a un déficit en infrastructure, il est clair que le programme et l’emploi du temps devra être revu, soit réduire au minimum le personnel et les enseignants. Ça ne sera pas facile, que ce soit sur le plan humain ou financier. Mais il faut reprendre l’école avec une « vision ». Il aurait été préférable de capitaliser l’enseignement à distance et faire de l’accompagnement pour « aider» les enseignants et les élèves à reprendre et assimiler les cours. Une décision s’impose.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Valoriser notre gaz !

Lors de la séance d’ouverture ...

Déjà des mesures contre les feux de forêt !

La Commission nationale de protection ...

Blé, l’Algérie sereine…

Les prix du maïs, du ...

Valorisation des eaux usées, le défi

Le ministre de l’Hydraulique, Taha ...

Le FLN se prépare aux élections…

Sous la direction d’Abdelkrim Ben ...