Accueil » ACTUALITE » Plus de 731.000 candidats attendus ce dimanche aux épreuves. BACCALAUREAT: la hantise des erreurs!

Plus de 731.000 candidats attendus ce dimanche aux épreuves. BACCALAUREAT: la hantise des erreurs!

Quelle est la valeur du bac en Algérie? Au fil du temps, le Bac, ce «passeport» vers l’enseignement supérieur, est devenu une simple occasion d’aller chercher du boulot dans les petites entreprises ou aller à l’université ou à peine une année ou deux années passées, l’étudiant ne s’enflamme pas pour autant et préfère stopper et exercer un métier qui n’a rien voir avec son cursus à cause de la conjoncture économique et des difficultés de recrutements dans les entreprises. Toutefois, depuis le début du Covid, la valeur du Bac semble un peu progresser aux yeux des élèves du 3eme palier. Pourquoi? Le Bac retrouve de plus en plus sa cote dans une situation sanitaire exceptionnelle. Rien ne vaut le «miracle» de l’avoir dans les poches en pareille conjoncture. Pour les élèves, il continue d’être la porte vers le «paradis» du travail. Plus de 730.000 candidats fouleront dès ce dimanche les centres de baccalauréat dans une conjoncture pandémique. Il s’agit de la 2ème édition consécutive des examens du Bac sous le Covid qui s’annonce d’ores et déjà palpitante et décisive pour les candidats. Ces derniers devront affronter l’«écueil» de l’examen national malgré une année scolaire des plus difficiles marquée par des arrêts de cours et de programmes du premier cycle de l’enseignement.
Ensuite, parce que certains élèves du secondaire ont rencontré des difficultés dans la préparation et dans les cours supplémentaires à cause du Covid. Les élèves pourront-ils, ce faisant, surmonter l’handicap du Covid et celui de manque de préparation pour faire face à cette épreuve nationale? Ces examens se déroulent dès ce dimanche sous des mesures sanitaires draconiennes. La lancinante question cependant qui pourrait trotter d’avance dans la tête des candidats en mal de préparation, est de savoir quelle sera la moyenne d’admission retenue pour la réussite au Baccalauréat 2021. Ce n’est pas tout puisque le spectre des «erreurs» hante aussi l’esprit des candidats comme aux beau temps des éditions antérieures. Cette année, il semble que le ministère de tutelle a mis le paquet. Rappelons que le Baccalauréat de la Session 2020 qualifiée à cette époque de «hors normes» avait été attribué avec seulement 9/20. Il avait été organisé à titre exceptionnel à partir du 13 septembre dernier question de permettre aux candidats et aux élèves de rattraper les retards de programme suite aux effets de distanciation imposée par le dispositif national de lutte contre la propagation de la pandémie du Coronavirus. Alors 2021 sera- t-elle une année clémente pour le baccalauréat? Va-t-on une nouvelle fois revoir la moyenne d’admission? Difficile de pronostiquer tant qu’on est encore qu’au début des examens. Une chose reste certaine. Comme toutes les éditions précédentes celle du Bac 2021 a vu la mobilisation de tous les moyens nécessaires pour le bon déroulement de l’examen national, ceci si l’on se réfère aux assurances du ministère de l’Education nationale. Mieux, les fouilles et le contrôle des candidats lors de épreuves seront renforcés. Côté chiffres, plus de 731.000 candidats se présenteront, dimanche, aux épreuves du baccalauréat (session 2021), à travers 2.528 centres répartis sur tout le territoire national, dans des conditions sanitaires « exceptionnelles » du fait de la propagation de Covid-19. Selon la fiche technique de l’Office national des examens et concours (ONEC), le nombre des candidats à passer cet examen prévu du 20 au 24 juin courant, est de 731.723 dont 459.545 candidats scolarisés (180.833 garçons et 278.712 filles) et 272.178 candidats libres (140.099 garçons et 132.079 filles). Aussi, 5.084 détenus se présenteront aux épreuves du baccalauréat, soit une hausse de 59% par rapport à la précédente session (2020). Il s’agit de 4.977 détenus et de 107 détenues répartis à travers 47 établissements pénitentiaires agréés par le ministère de l’Education nationale comme centres d’examen. « Les copies seront compostées au niveau de 18 centres de regroupement et compostage avant de les répartir sur 87 centres de correction », précise la même source. Les centres de correction ouvriront leurs portes à partir du 1er juillet jusqu’au 19 juillet prochain, ajoute l’ONEC. Un seul centre national sera mobilisé pour l’annonce des résultats. Le ministre de l’Education nationale, Mohamed Ouadjaout, avait appelé à imposer aux encadreurs des examens scolaires nationaux, le respect des circulaires réglementaires et du protocole sanitaire préventif prévu dans les centres d’examen, donnant des instructions invitant tout un chacun à la vigilance pour réunir toutes les conditions nécessaires au bon déroulement des examens scolaires nationaux ». Ce protocole spécial a été adopté l’année passée après validation du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus. Outre les dispositions sanitaires, le protocole insiste sur l’affectation d’encadreurs des deux sexes en vue de contrôler les candidats par le biais d’un détecteur de métaux, en plus des fouilles manuelles et du retrait de tous les moyens et dispositifs de communication électroniques ainsi que des documents non autorisés. Le Commandement de la Gendarmerie nationale a mis en place un dispositif sécuritaire spécial à travers l’ensemble du territoire national pour sécuriser les périmètres de tous les établissements scolaires situés dans son territoire de compétence. Des brigades de protection des mineurs seront également mobilisées à proximité des centres d’examen pour accompagner et sensibiliser les candidats dans cette conjoncture sanitaire exceptionnelle, induite par la pandémie de Covid-19 qui exige l’application du protocole sanitaire mis en place par les pouvoirs publics. Pour sa part, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a mobilisé près de 15.000 policiers pour la sécurisation des examens du baccalauréat.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le PDG annonce une réorganisation totale du transporteur aérien algérien. Air Algérie: Un nouveau plan de vol

Air Algérie voit grand. La ...

Préparatifs du 11 décembre 1960. La wilaya Oran programme une distribution de logements

Dans le cadre des festivités ...

Tebboune exige des enquêtes suite à la détérioration du transport maritime. L’heure des comptes est venue!

Que se passe-t-il au secteur ...

Viandes blanches. Les prix bientôt plafonnés

L’Etat frappe d’une « main de ...

Le FLN dépêche son envoyé spécial, le membre du BP, Ferhat Aghrib. Plus de 30 délégués de Congrès désignés pour l’heure

Le parti du Front de ...