Accueil » MONDE » Plus de 150 personnes inculpées pour leur rôle dans les violences au Capitole
In this photo taken Jan. 6, 2021 at the Capitol in Olympia, Wash., two men stand armed with guns at a protest supporting President Donald Trump and against the counting of electoral votes in Washington, DC, affirming President-elect Joe Biden's victory. The open carry of guns and other weapons would be banned on the Washington state Capitol campus and at or near any public demonstration across Washington under a measure that received a remote public hearing Tuesday, Jan. 26, 2021 by the Senate Law and Justice Committee. (AP Photo/Ted S. Warren)

Plus de 150 personnes inculpées pour leur rôle dans les violences au Capitole

Ce bilan devrait encore augmenter, les enquêteurs ayant recueilli des informations sur environ 400 participants à ce coup de force. Plus de 150 personnes ont été inculpées par la justice fédérale pour leur rôle dans les violences au Capitole le 6 janvier, ont annoncé, mardi 26 janvier, les autorités américaines. Une cinquantaine d’autres font l’objet de poursuites devant les tribunaux de la capitale fédérale, a précisé le procureur fédéral Michael Sherwin lors d’une conférence de presse. Ce bilan devrait encore augmenter, les enquêteurs ayant recueilli des informations sur environ 400 participants à ce coup de force. « Au moment où nous parlons, la liste s’allonge », a-t-il déclaré. Dans un premier temps, la justice a retenu des chefs d’inculpation assez simples, comme « intrusion » ou « port illégal d’armes», afin d’avancer vite. Mais des accusations plus lourdes, notamment pour violences contre des policiers, ont été ajoutées à certains dossiers et certains prévenus encourent des peines pouvant aller jusqu’à vingt ans de prison, a précisé M. Sherwin. Des partisans de Donald Trump s’étaient jetés à l’assaut du siège du Congrès au moment où les élus étaient en train de certifier la victoire de son rival démocrate Joe Biden à la présidentielle. Cinq personnes sont mortes au cours de cette attaque, dont un policier tué par les manifestants et une protestataire abattue par un agent. Des bombes artisanales avaient, par ailleurs, été découvertes à proximité du Capitole, près des bureaux des partis démocrate et républicain. Les enquêtes sur ces faits plus graves se poursuivent, selon M. Sherwin. L’ancien président a, pour sa part, été renvoyé en procès devant le Sénat, qui le jugera en février pour « incitation à l’insurrection ».

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

A l’approche du Mawlid Ennabaoui, campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques. Ces pétards qui nous mettent en «pétard»!

La fête du Mawlid Ennabawi ...

Lettre de Tiaret

Par Khaled El Guezouli   ...

Burkina Faso. Tension toujours vive, l’ambassade de France prise pour cible

Quelques dizaines de manifestants rassemblés ...

Recensement à Relizane. 1105 agents mobilisés pour l’opération

Par R. Aymen Dans le ...

Afghanistan. Un attentat contre un centre éducatif fait au moins 19 morts

Le bilan est extrêmement lourd. ...