Accueil » ACTUALITE » Plus de 11 millions d’élèves rejoignent les établissements scolaires. Rentrée scolaire 2023: les nouveautés

Plus de 11 millions d’élèves rejoignent les établissements scolaires. Rentrée scolaire 2023: les nouveautés

Plusieurs nouveautés marqueront le retour des classes en Algérie prévu aujourd’hui 19 septembre. L’Etat ne déroge pas aux traditions en mettant le paquet pour assurer à ce rendez- vous important un succès. Un retour des classes qui verra pour la circonstance la multiplication des efforts pour colmater les brèches des rentrées scolaires précédentes. Il n’est pas inutile de rappeler que plus de 11 millions d’élèves fouleront du pied les établissements scolaires ce mardi. Ils seront encadrés par plus de 500.000 enseignants déployés dans près de 30.000 établissements éducatifs du pays. De nouvelles mesures organisationnelles et pédagogiques introduites feront leur entrée et visent à assurer une éducation de qualité. Il y en aura d’autres qui visent des structures des collectivités locales, les communes considérées pauvres en l’occurrence. L’Etat a donc décidé de les affranchir du paiement des charges et des coûts de la prise en charge des écoles primaires. Une vraie bouffée d’oxygène selon les maires de communes concernées à travers le pays en ce sens que les déficits budgétaires annuels des communes pauvres sont en partie la cause du relâchement dans la prise en charge des écoles et des cantines scolaires. Le ministère de l’Education nationale a défini deux thèmes pour la rentrée des classes du 19 septembre 2023. Le premier thème, intitulé « L’enfant et les technologies de l’information et de la communication », concerne les élèves des cycles primaire et moyen, tandis que le deuxième, intitulé « Renforcer la cohésion nationale », est réservé aux élèves du cycle secondaire. Une vaste campagne de nettoyage et de décoration des établissements scolaires et de leur environnement a également été organisée à travers le pays. Pour rappel, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, avait instruit, mardi dernier lors de la réunion du Conseil des ministres, les ministres de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, et de l’Education nationale de prendre toutes les mesures pour assurer le succès de la rentrée scolaire et ordonné d’exonérer les communes pauvres et défavorisées des charges et des coûts de la prise en charge des écoles primaires, une responsabilité qui incombera pleinement à l’Etat. Une nouvelle rentrée qui verra aussi l’entrée de l’enseignement de l’éducation routière, outre l’éducation physique et sportive dans le cycle primaire sur laquelle a beaucoup insisté le président Tebboune dans ses derniers discours afin de promouvoir le sport scolaire dès le jeune âge. Elle sera assurée par 12.788 enseignants spécialisés et l’adoption du traitement pédagogique pour les élèves de la première année du cycle moyen. Selon le ministère, toutes les écoles ont été dotées des structures sportives, en sus de l’adaptation du programme d’enseignement de cette matière par des enseignants spécialisés. Concernant l’enseignement de la langue anglaise, cette matière sera enseignée en quatrième année du cycle d’enseignement primaire. A cet effet, le manuel scolaire de cette matière a été imprimé et distribué au niveau des différents points de vente ainsi qu’aux établissements éducatifs. Il a été également procédé à l’installation des enseignants d’anglais qui ont suivi une formation du 7 au 18 septembre. Cette rentrée scolaire verra également l’adoption d’une approche pédagogique pour remédier aux difficultés des élèves de première année moyenne. A cet égard, le directeur de l’enseignement primaire, Mohamed Daif Allah, avait fait état de l’élaboration d’une « base de données » définissant la nature des « difficultés » rencontrées par les élèves ayant passé l’examen d’évaluation des acquis, ajoutant que ces difficultés seront prises en charge à partir de l’année scolaire en cours. L’utilisation des technologies de l’information et de la communication ainsi que la numérisation, la formation et l’emploi est l’autre axe de développement de l’enseignement en Algérie. L’année scolaire débutera par le renforcement de la numérisation de toutes les décisions liées à l’éducation et à d’autres opérations. Le ministère a doté son site d’une plateforme numérique pour faciliter la mobilité des enseignants, ce qui a permis de répondre aux vœux de 93% des candidats, et a consacré une autre plateforme numérique pour le recrutement de diplômés universitaires avec contrat. Dans ce contexte, le ministère a ouvert la porte aux candidatures aux titulaires de diplômes universitaires souhaitant être recrutés comme enseignants contractuels dans ses établissements d’éducation et d’enseignement et les a appelés à soumettre leurs dossiers par voie électronique et ce à compter du 05 jusqu’au 10 septembre. Il s’agit des grades d’enseignant du secondaire (toutes matières confondues), enseignant du cycle moyen (toutes matières confondues) et enseignant du cycle primaire (langue arabe, langue amazighe et langue française). La prochaine rentrée scolaire verra « un élargissement de l’utilisation des tablettes numériques, en équipant 1200 nouvelles écoles primaires, après avoir doté 1 629 écoles primaires de cet outil l’année dernière au profit des élèves de troisième, quatrième et cinquième année de l’enseignement primaire, outre l’introduction de l’éducation routière, l’emploi de 400 auxiliaires pour accompagner les élèves autistes et l’impression de plus de 77 millions de manuels scolaires.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Elections présidentielles du 07 septembre prochain. Le FLN pour la candidature de Tebboune

Le Président de la République ...

Pour assurer les permanences de trois jours de l’Aïd Al Adha. 1.008 commerçants réquisitionnés dont 291 boulangers et 03 laiteries

L’Aïd Al Adha est une ...

Le Président de la République s’exprime sur les souffrances des ghazaouis. «Une tache dans l’histoire de l’humanité»

Des bombardements et des morts ...

Mers Al Hadjadj. Près de 200 embarcations de fortune évacuées mercredi du petit port

Dans le cadre de la ...

L’armée sioniste a détruit intentionnellement toutes les infrastructures de base. Plus de 20 ans pour reconstruire Ghaza

Comment reconstruire la bande de ...